14 octobre 2018

Carnet de Lille - Partie 1.

Si vous trouvez que j'ai fait un super détourage, détrompez vous,
la météo l'a fait pour moi.

A la base, j'avais prévu d'écrire juste un compte-rendu sur les Halliennales. Et puis, comme on a vécu des aventures là bas, je me suis dit que ça serait plus rigolo d'écrire un peu tout ce qui s'est passé ce week end. Et du coup, je crois que je me suis un peu emballée, ce qui fait que ce récit (ouais carrément) est biiien trop loong, et j'ai donc décidé de le couper en deux, sinon on va jamais y arriver.
Sans plus de blabla, parce que c'est déjà assez long comme ça, je vous laisse avec... bah avec la suite (j'ai cherché un truc brillant à dire, mais rien n'est venu, comme quoi, ça peut arriver même aux meilleurs).

Rrroh bah ça va hein.

Vendredi 5 Octobre, je prenais ma petite valise, sautais (en vrai pas du tout, je suis une anxieuse chronique des ratages de train, je suis toujours à la gare avec au moins 30 minutes d'avance, sinon je stresse et je fais chier tout le monde à base de "nooooon maiiiis on va être juuuuste lààà, faut y alleeer" (oui, avec beaucoup d'emphase sur les voyelles, toujours)), je "sautais" donc dans le train, direction Lille. Ouais, j'avais pris de quoi ne pas me peler les miches, étant donné que je partais quand même dans des contrées froides, parce que je suis quelqu'un de prévoyant (et la suite de cette histoire nous prouvera que c'est du flan).


ÇA BALANCE DÉJÀ.

Après 3h21 de train (et 15 minutes de retard, parce que Taaatataaata (musique de la SNCF (OUI BAH ÇA VA, c'est pas évident de faire deviner des sons à l'écrit), j'ai poussé ma valise dans les escalators de Lille Europe. Et je me suis plutôt hâtée, parce que, voyez vous, j'avais quelqu'un à retrouver.
Sans plus faire durer le suspense (si vous me suivez sur Twitter ou Instagram, j'imagine trop vos gueules de blasés, mais en même temps, c'est rigolo parce que pendant que j'écris ça, ça fait du suspense pour ceux qui savent pas mouhahaha), c'était donc ma petite Cha qui m'attendait, toute seulâbre, sur un bout de bois (en vrai c'était un méga grand banc, mais ça fait plus dramatique).
Après avoir galéré à descendre les escaliers, à enlever mes écouteurs (OUI PARCE QUE C’ÉTAIT LE JOUR DE LA SORTIE DU DERNIER ALBUM DE TWENTY ONE PILOTS ALORS VOUS COMPRENEZ BIEN QU'IL FALLAIT QUE JE L’ÉCOUTE EN BOUCLE. Et pourquoi je gueule moi ?), à sortir mes lunettes de soleil (croyez le ou non, mais il faisait méga beau là haut ! (là haut étant le Nord et Lille en particulier, pas là haut genre le haut des escaliers de la gare Euralille. Oui parce que ça n'a pas de sens)) et à situer la copinote (j'ai dû l'appeler parce que telle une taupe je la voyais pas du tout (en fait elle était cachée dans mon angle mort, c'était un peu sa faute aussi. Ouais je balance)), on a finit par se retroooouver ! Yipee !

Quand Cha et Plouf se retrouvent
(mais en mode méga intériorisé)

Et la première partie de nos retrouvailles a consisté à nous offrir nos cadeaux d'anniversaires, qui au final, auront donc pas mal vu du pays. Mon petit bichon m'avait donc évidemment pourrie gatée et permis également d'éviter l'inanition, puisque sache mon chat que tes M&M's me servent de repas de midi (je saiis, je me nourris telle une enfant de 6 ans abandonnée par ses parents).


Breeef. Après avoir crisé comme une belette devant ces merveilleux cadeaux, on s'est dit que nos valises n'étaient pas assez pleines et on est allées faire un tour au Primark à côté. Franchement, je suis assez fière de nous parce que je trouve qu'on a été MEGA raisonnables ! Un pull et des chaussettes (pour Cha) et une bougie (pour moi), la raisonnabilité personnifiée je vous dis !
Après avoir passé une petite heure dans le magasin, on s'est tranquillement dirigées vers le centre de Lille pour retrouver notre Airbnb. Et on ne s'est même pas paumées, je suis plutôt assez fières de nous (ouais j'emmagasine de la fierté, parce que la suite n'est pas forcément reluisante pour nos capacités cérébrales).

Regardez-moi ce beau ciel tout bleu !

Arrivées en bas de notre logement, déjà première aventure. On n'arrive pas à ouvrir la porte. Du bas de l'immeuble. On en rigole un peu, on rouspète aussi "haa on aurait pu nous prévenir que c'était galère à ouvrir quand même" et au bout de 3, 4 minutes, Cha finit par ouvrir la porte, avec une merveilleuse phrase du genre "bah j'ai pas fais exprès."
Puis on continue dans les surprises, puisque l'appartement est au troisième et dernier étage et que les marches pour y grimper sont, comment dire, étroites. C'est à dire qu'elles sont pas plus grandes que mes pieds (et je vous rappelle pour information que je chausse du 36 avec de la place au bout). Autant vous dire qu'on se réjouit déjà de descendre nos valises remplies de bouquins le dimanche. MAIS C'EST PAS GRAVE nous crions en cœur ! Car nous sommes toutes les deux, ravies de nous retrouver, que nous allons faire un salon demain, qu'il fait beau et que dès qu'on aura posé nos affaires, on ira aux Furets du Nord pour s'acheter encore plus de livres !

 
Alors on pose nos affaires, Cha, grande princesse, me laisse le lit et prend le canap' quand soudain, on tilte un truc. Il y a pas de draps. Couettes, oreillers, ouep. Mais où sont les draps bondiou ? Et re-soudain, avec un cri horrifié, nous réalisons également une chose encore plus dramatique : il reste seulement deux petites fins de rouleaux de papier toilette. Oui vous avez bien compris, on va devoir se rationner le PQ. On est donc arrivées depuis vingt minutes, on en a perdu 10 à ouvrir la porte et à monter jusqu'au troisième étage pour se rendre compte qu'on a ni draps ni papiévécé.
Mais on se laisse pas abattre, on finit par mettre la main sur des draps (mais seulement une place (?), ce qui fait que ça fait très con d'avoir des draps une place sur un lit deux places, mais franchement, on n'était plus à ça près à ce moment là), et on part gaiement, la truffe au vent, vers la Grand'Place de Lille.

Quand tu sais que tu vas aller manger puis t'acheter des livres.

D'abord je traîne Cha à Méert, qui est une espèce d'institution de la gauffrette à Lille, où on laisse un bras pour manger la fameuse petite gauffrette et une boisson mais ranafout, on est contentes d'être ensemble.

La gauffrette la plus chère de France.

Et puis après nous être restaurées (tel un tableau ?), c'est vers les Furets du Nord que nous nous dirigeons. C'est donc à ce moment là que je partage cette brillante prise de conscience avec une de mes accointances (comprendre : une personne assez folle pour me supporter (comprendre : un pote) :
puisque depuis le début de notre périple Lillois, c'est moi qui guide Cha (et je signale juste qu'en partant le dimanche, surprise de la route qu'on prend, elle me demande si on est déjà passées par là. Spoiler : c'était la huitième fois qu'on prenait ce chemin), alors que d'habitude je suis pas forcément très douée non plus. BREFFF.

Nous voilà donc aux Furets du Nord. Avec pour consigne d'essayer de pas trop craquer son slip, le-dit slip étant prévu de faire le-dit craquage le lendemain.
Bon on a craqué quand même un peu (surtout moi, j'avoue, maiiiis le dernier Clémentine Beaaauvaiiiis ! Et des livres en anglaaiiiiis !), et toutes fières de notre butin, on est parties chercher un endroit pour manger (et également pour faire pipi (je vous rappelle notre galèrepapiévécé ?)).
On finit par trouver un resto, et après avoir bien mangé, on se dit qu'il est temps d'essayer de rentrer chez nous (je vous rappelle notre galère ouverturedeporte ?). Et bah figurez vous qu'on a mis que 3 minutes ce soir là, à l'ouvrir (la porte). On papote un peu et vient l'heure du dodo. Alors manifestement les lillois avaient l'air d'être plutôt contre cette idée au vu du niveau sonore déployé toute une partie de la nuit et du matin (être réveillée à 6h du matin par un homme ivre qui hurle des chansons paillardes, ça n'a pas de prix).


Cha et Plouf au réveil le samedi matin.
Voilààà, je m'arrête là pour cette première partie, je publierai la suite dans la semaine je pense, NOUS VERRONS. 

J'espère que le début de nos aventures vous ont plu, ou au moins qu'on a pu vous faire rire (à nos dépends, certes). 

Je vous laisse, j'espère que vous avez passé un joli week end, et bon courage pour la semaine qui arrive !


Plouf out.

Update ! La suite est ici !

14 commentaires :

  1. J'ai trop l'impression de suivre les aventures d'un personnage de livre ;)
    Franchement, j'adore ta façon d'écrire et de raconter les choses, c'est très spontanée et c'est vraiment drôle !
    Hâte de connaître la suite ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hahaha, eeeuuh mercii ? x)
      Et merci encore ♥
      J'espère que la suite te fera rire aussi, au moins on aura pas tout perdu ! xD

      Supprimer
  2. Vous avez vécu de belles aventures ^^.
    Heureusement qu'il n'y avait pas de no buy en cours :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais non fallait se rendre à l'évidence, on allait craquer notre slip ce week end là^^

      Supprimer
  3. Ah j'adoooore !
    Il faut faire gaffe sur airbnb, c'était pas précisé pour les draps ? et sinon, il avait pas l'air top d'ailleurs votre appart (je suis la meuf qui passe cent quinze ans à étudier tous les commentaires des gens avant de réserver)
    j'attends la suite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Maiiis siii c'était bien indiqué... Et même qu'il n'y avait que des supers avis D=
      J'espère que la suite te plaira ^^

      Supprimer
  4. Non mais vous deux réunies, c'est exceptionnel ! 😂
    J'ai hâte de lire la suite de vos aventures Lilloises, car j'ai bien ri ! xD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'est ce pas ? x)
      Pas une pour rattraper l'autre xD
      Huhuhu, attends de lire la suite... ^^'

      Supprimer
  5. Ce devait être beaucoup trop cool avec vos péripéties !! J'avais le sourire durant tout l'article, alors je n'imagine pas les fous rire que vous avez eu xD
    Merci pour ce chouette partage !!!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors, j'aurais pas utilisé le mot cool pour qualifier nos aventures x)
      On s'est plus marrées à postériori en fait, sur le coup, pas trop trop^^
      Merci de l'avoir lu ♥

      Supprimer
  6. Ca a du payer dis donc, vous avez du vous éclater ;)

    RépondreSupprimer
  7. J'ai encore une fois bien rigolé 😂
    Vous vivez tellement de péripéties à vous 2 :D
    Hâte de lire la suite (je sais, elle est déjà sortie, mais je rattrape mon retard petit à petit :p) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hihihi ravie d'avoir pu te faire rire alors =D
      J'espère que la suite te plaira tout autant^^

      Supprimer

Merci pour votre passage et vos petits mots ♥