16 février 2019

Chroniques Flash #4 (avec des bouts de #PLIB2019 dedans)

https://ploufquilit.blogspot.com/2019/02/chroniques-flash-4-PLIB.html

Bonjour bonsoir !

J'ai lu en Janvier. Beaucoup. Je pense pas "battre ce record de lectures" en 2019 d'ailleurs. 18 lectures. Dix huit. Bon il y a quelques BD/comics/romans graphiques qui se sont glissés dans le compte, certes.
Enfin, comme ça a été un mois varié, plein de genres, de belles découvertes et de quelques déceptions, je me suis dit que ça pourrait être cool de vous en parler ! Alors je ne pense pas lister les 18, je vais surtout parler de ceux... Dont j'ai envie de parler. Ouais non mais il y a une certaine logique jusque là.

7 février 2019

Terre de Brume #1, le Sanctuaire des Dieux - Cindy Van Wilder (#PLIB2019)

https://ploufquilit.blogspot.com/2019/02/terre-de-brume-cindy-van-wilder-plib2019.html

 Chères Inti et Hera,

Je dois avouer que j'étais un peu stressée au début de ma lecture. Il faut dire que malheureusement je n'avais pas accroché à certains romans de l'autrice. Du coup la pressiiiion. Et pour le coup je remercie encore une fois le PLIB, parce que pas sûre que je ne lui aurais donné sa chance sans ça. Alors que c'est trop con. Encore fois, cette lecture m'a démontré qu'il ne faut jamais dire jamais, qu'il faut persévérer et que le clafouti aux cerises c'est la vie (l'une de ces trois affirmations n'a rien à voir, je vous laisse réfléchir). Donc, qu'est ce que je disais moi ? Ah oui. Bah c'était bien, Plouf contente.
Voilà, j'ai fini, à la prochaine !
Non j'déconne, j'ai encore des plein de mots qui ont pas de sens qui veulent sortir pour tenter d'étayer mon propos. Allez, zou, c'est parti !

Ouii Jake est emballé ♥

De quoi ça cause ?
Eh bien Jamy c'est très simple ! Nous sommes propulsés dans un monde remplit de brume. Mais pas de la jolie brume londonienne, non. Là on est plutôt sur de la saloperie de brume légèrement mortelle. Légèrement. Et pour décrire ça avec mes mots nazes, la brume est devenue comme un océan sur lequel certains naviguent pour se rendre d'un sommet de montagne (qui, du coup, est devenu une île (ouais je suis pas sûre que ça soit clair clair, déso, va falloir lire le bouquin pour comprendre (ou trouver une personne plus douée que moi pour les résumés (mais dans le doute lisez le bouquin quand même)))). Sur une de ces iles/sommet de montagne vit Inti. Sur une autre vit Héra. Elles ne sont pas censées se rencontrer, elles ont des pouvoirs complétement antagonistes et pourtant il va falloir compter sur elles pour empêcher que la Brume prenne le pouvoir. Rien que ça. Allez les filles, on se remonte les manches, et on y va !



Quand la brume cache un univers intriguant
Ça commence dès le prologue. Il s'est passé quelque chose, il y a des gens qui ont déconné et d'un coup, la brume s'est levée (on dirait le début d'une chanson du groupe Manau là). Et tout le long, on va en apprendre un peu plus sur ce qu'il s'est passé, sur comment c'était avant, sur comment c'est maintenant et pourquoi. J'ai trouvé ça passionnant, Plouf aime les univers qui fourmillent de détails ! Et rajoutez là-dessus une bonne dose d'inspiration mythologie grecque (par exemple une des filles s'appelle Héra) et je suis conquise !
Toutes mes interrogations n'ont pas trouvé de réponses, ce qui fait que j'ai d'autant plus hâte d'en apprendre plus avec le tome 2 !
Ah et je vous ai parlé de la magie dans ce monde ? Elle est trop cool. Je veux pas trop vous en dire parce que c'est quand même trop chouette de le découvrir, mais on aurait pu trouver une utilisation "classique" de cette magie, mais non. C'est original et surtout c'est bien fait.



Inti et Héra, vous voulez pas être mes copines ?
Alors, bon je vais vous avouer un truc (on dirait que je vais confesser un truc de fou, alors que franchement non, hein, vous emballez pas trop non plus) : j'ai préféré Intissar à Héra. Je trouve que ça fait du bien de trouver ce genre de personnage dans les romans jeunesses/YA (je savais pas trop dans quoi le ranger et Livraddict me dit jeunesse et Goodreads me dit YA, donc MERCI LES MECS), posée et réfléchie. Chose qui me dérangeait un peu avec Héra au début, je la trouvais un peu trop impulsive. MAIS. Figurez vous que la petite, elle évolue dans le roman. Elle apprend et elle réfléchit et tout, sans pour autant devenir complétement son contraire, hein. Non mais je dis ça de manière ironique mais ça m'est arrivé plus d'une fois de croiser des romans avec des personnages dans l'un de ces excès. Et ça m'agace prodigieusement. Et Plouf pas agacée là ! Plouf contente ! Yipyip Plouf sautille de joie !

Voilà comme ça, à peu près.

Quand tu dois arrêter ta lecture pour reprendre ta respiration à la place des héroïnes
Les pauvres quand même ! Moi je serais elles, une fois tout ce bordel résolu, je disparais pendant six mois, histoire de me remettre de mes émotions et de DORMIR. Parce que le sommeil, c'est important. Et n'oubliez pas vos cinq fruits et légumes par jour. Et hydratez vous ! Et préparez vous aussi psychologiquement quand vous lirez ce roman, parce que les filles, elles en prennent plein la gueule. C'est parfois injuste, c'est parfois dur, mais ça ne rend l'histoire que plus humaine et plus touchante. Donc je ne suis qu'un cinquième chafouinée. Disons juste que de temps en temps j'aurais voulu leur faire des calins réconfortants.



Tout ça pour dire ?
Eh bien, c'était une très bonne lecture, merci encore le PLIB ! Ok pour pinailler, on pourrait dire que parfois on retrouve des codes déjà vus dans d'autres romans ou que quelques personnages manquent peut être un peu de subtilité (je pense au méchant un peu trop méchant), mais franchement, c'est bien parce que j'aime pinailler. Appelez moi Plouf la pinaillette.
Voilà pour moi. Très clairement ce roman se retrouvera dans mon top 5 du PLIB héouais.

Et si vous voulez en savoir plus, hop je vous invite à lire la chronique des copines Kin et Kara ! (et je vois donc qu'on a utilisé mot pour mot la même expression pour qualifier le méchant, et promis j'ai pas copiey !)

Et tel Jake, je disparais  ! A plus ♥


Et pour le PLIB : #ISBN9782700259230