5 juin 2018

Je suis allée aux Imaginales et c'était fantastique.*


 Bon. Bon bon bon bon. J'ai essayé. Je vous jure que j'ai essayé. Mais cet article part dans tous les sens, faisant fi de la chronologie et de la logique la plus primaire. Je suis bien désolée j'ai fait tout ce que j'ai pu, mais on dirait bien que plus j'essaie, plus c'est le bordel. Je vous préviens donc, dans cet article vous trouverez une Plouf beaucoup trop dégoulinante d'amour (et de sueur mais vous comprendrez en lisant) envers tout un chacun et un récit qui se rapproche de ce que peut raconter une personne saoule à 3h du matin (alors que promis je suis même pas saoule (et en plus il est pas du tout 3h du matin)). Préparez vous un truc à manger, du sucre (pour réveiller le cerveau), détendez vous les méninges, et on y vaaa !

P.S : C'est long.
P.P.S : Si vous êtes allergiques aux parenthèses, vous risquez d'éternuer sacrément à la lecture de cet article (j'aurais prévenu (pardon)). 

Gardez les yeux ouverts, on y va  !
(et oui, cet article est sponsorisé par les gifs de dragon (on reste dans le thème jusqu'au bout))

Le week end dernier, le dernier week end du mois de Mai, je suis partie, la truffe au vent, aux Imaginales.

Avec ma petite Cha, sur les airs d'Imagine Dragon et du Roi Lion (on a des gouts musicaux éclectiques) on a retrouvé notre fournisseuse officielle de chocolat (aka Dariane ♥), on a posé nos petites affaires à l'hôtel (en vrai j'avais pratiquement rien, j'avais anticipé que j'allais revenir chargée comme un mulet, j'étais partie à vide (non mais des fois, j'ai des éclairs d'intelligence (surtout quand ça concerne les livres, me demandez pas de faire une soustraction ou vous dire où est la droite et la gauche))), et on a filé au Parc du Cours, là on se déroulait le gros du festival.

On a vu pire comme cadre pour un festival, hein.

Et là, le soleil qui brille, la petite rivière qui coule en contrebas, un parc tout mignon, et dessus (dessus le parc, pas dessus le soleil, allons) :
- des petites tentes de partout, avec que des gentils gens dedans qui vendaient plein de trucs trop cools, à base d'artisanat,



- des lieux de conférences subliiimes (je reparle des conférences plus en détail juste après !)

Le dehors.


Le dedans.


- une tente principale, d'une température suffisamment élevée pour faire transpirer même les fosses poplitées les plus résistantes (non c'est pas une partie du corps dégueulasse, je vous laisse googler pour que vous vous couchiez moins bête, mais sachez que ça situe plus bas que ce que vous pensez), remplis de liiivres et d'auteurs prêts à dégainer le stylo et à supporter les bégaiements (quand c'était pas pire) des lecteurs tout impressionnés (en fait je parle pour moi hein, je sais pas comment tout le monde fait pour être à l'aise quand on est en face d'auteurs ou d'autrices qu'on kiffe, perso j'y perds toute ma dignité (et ça me fait transpirer des mains (enfin là vu la température, j'étais plus à ça prêt))).

On dirait pas comme ça, mais c'était méga grand (et effet serre).
Et ouais, il y avait un peu de monde.

Et c'est là que le drame a commencé (je parle au nom de ma banquière qui a dû frôler la crise de nerf (parce que perso, j'étais au paradis)). Entre les livres, les auteurs/autrices qu'on avait repérés et les craquages en règles, c'est parti complètement en cacahuète, c'était trop bien. Ce qui a donné cet échange tout à fait pertinent entre Cha et moi :
"Tu te souviens quand on disait qu'on arrêtait de se faire dédicacer des livres qu'on avait pas encore lu ?"
"Ouais."
Je suis donc logiquement rentrée avec 10 livres. Tous dédicacés. Aucun lu.

Après 10 livres c'est pas énorme non plus. Dix. Ça vaa (merci de ne pas me contredire au risque de vous prendre un bourrepif virtuel). Et puis j'ai été suffisamment "punie" en me les trimballant toute la journée sur les épaules (dans un sac hein, je faisais pas de l'équilibrisme avec des bouquins sur mes épaules (j'ai déjà du mal à tenir debout toute seule, ne nous rajoutons pas de la difficulté)).

Voilà mon précieux butin (dans aucun ordre précis parce que je sais plus du tout ce que j'ai acheté en premier (par contre ma première dédicace c'était Pierre Pevel ♥)) :


Et les petits extras :
Le tote bag parce que, obligée ♥

Les superbes illustrations de Naïki

J'ai été ravie de retrouver Samantha Bailly et Marie Caillet (qui est toujours aussi adorable ♥) que j'avais déjà eu la chance de rencontrer à Montreuil.
Et j'ai été aussi ravie de rencontrer Pierre Pevel (qui a pris le temps de papoter pet de chats avec nous et rien que pour ça, il a a jamais une petite place particulière dans mon cœur !), Manon Fargetton (quand je veux être grande je veux être comme elle), Cécile Guillot (qui était toute choupette et j'en profite pour faire un big up aux éditions du Chat Noir, toute l'équipe était vraiment super sympa !), Ariel Holzl (qui a carrément explosé tous les compteurs de la choupitude, je sais pas comment j'ai fait pour lui sortir une phrase qui avait du sens (remarquez, comme il était choupi, je pense qu'il a rien dû comprendre à ce que je blablatais et qu'il a juste dû hocher la tête en priant que je file viiite (et ça n'a rien à voir mais il a ressemblance troublante avec le chanteur de 21 Pilots. Voilà, fallait que je le case, merci.))), Erik l'Homme (à qui j'ai dit combien le Livre des Etoiles avait compté pour moi ♥), Camille Leboulanger (qu'on a fait trop flipper parce qu'on lui est tombé dessus telles les énergumènes que nous sommes (et en plus il nous a fait une super dédicace (et quand il a vu comme on était contentes d'avoir un marque-page, il nous en a même filé un autre (ouais en plus de tout le reste on est des allumées des marques pages))), ce mec est trop cool !), Cassandra O'Donnell (qui nous a tellement bien parlé de son bouquin, que bah, on a craqué) et Jean-Claude Dunyach (qui nous a tellement faire rire pendant une conférence que, dès qu'elle a fini, on a filé s'acheter son livre !)

Plouf quand elle rencontre un auteur/une autrice.

Les conférences parlons-en ! Déjà vous avez vu la magnifitude des lieux (si vous dites non, je vous invite à remonter un peu dans cet article (et je vous gronde même pas parce que vous suivez pas, je suis trop sympa)) ?! Ce qui était trop chouette c'est qu'on pouvait vraiment entrer et sortir à notre guise, si on se rendait compte que la discussion ne nous intéressait pas trop, on pouvait discrètement sortir. De même qu'on pouvait rentrer à peu près quand on voulait ! La plus cool restera quand même "On sourit et on rigole, humour et imaginaire", parce qu'on s'est marrées comme des baleines (et j'ai pu voir et entendre "en vrai" John Lang, aka le papa du Donjon de Naheulbeuk ♥) ! Et olive sur le Dry Martini, les modérateurs étaient vraiment géniaux, c'était un plaisir de suivre tout ça !

Quand il y a tellement de trucs à voir que tu en sais plus où donner de la tête.

Et on a eu la chance le samedi soir d'assister aux remises des prix des Imaginales, c'était vraiment trop choueette (et ça m'a peut être un peu rajouté des titres dans ma wishlist, mais je suis plus à ça près hein ) !

Et puis samedi on a eu le plaisir de retrouver Kin et Kara (qui ont un super radar et qui nous trouvent à chaque fois dans la foule (ou qui ont simplement de meilleures lunettes que nous))(et qui ont d'ailleurs écrit un super article sur les Imaginales aussi, par ici !) et de rencontrer l'adorable Nacl ♥ C'était trop coourt, mais c'était quand même trop chouette de vous voir/revoir ♥

Quand tu es trop contente de voir les copinautes ♥

En gros, pour résumer tout ça :

3h45 de Lyon. Départ à 5h30 du mat'. Plus de 17km à pieds en deux jours. 10 dédicaces. Beaucoup de craquages. Des litres de flotte, des litres de sueurs. Plus trop d'argent sur le compte en banque. Un Rahan. Cha. Dariane. Kin. Kara. Nacl. Des auteurs trop choupis. Des conférences supra intéressantes. Quelques flutes de champagne. Un tote bag. Du smoothie innocent plein la figure. Le soleil. Les épaules en compote. Des lunettes de soleil qui rendent l'âme. De sacs plein de livres et de l'amoooour plein le cœur.

Mais ce ne sont que des mots, des phrases (plus ou moins correctes grammaticalement parlant) pour essayer de vous faire un résumé, vous donnez une idée de à ce que ce week end ressemblait.
Ça serait dur d'expliquer à quel point ce festival était ouf en fait. Une espèce de parenthèse enchantée. Un rayon de soleil. On recharge les batteries, à quatre heures de chez soi. Je suis rentrée dimanche complétement épuisée, surprise par le silence de mon appartement après deux jours d'effervescence. Avec l'envie d'y retourner dès le lendemain.

Allez hop, sur ces belles paroles, je me trisse à dos de dragon ♥


*Si tu n'as pas compris mon jeu de mots formidable, tu n'auras pas droit à un cookie.  

Et un gros bisou à Cheïma qui n'était pas là mais à qui on a pensé très fort ♥

20 commentaires :

  1. Olala je suis remplie de jalousie en lisant tout ça ! Alors au départ je voulais trop trop trop aller aux Imaginales, j'avais supplié mon copain de m'y emmener en voiture avec mes yeux d'amours lui criant " S'IL TE PLAIIIIIIT ". Il avait accepté, mais finalement on s'est rendu compte que c'était pendant le week-end de la fête des mères. Et je ne sais pas trop pourquoi, mais chez moi cette fête est sacrée, je risquais de devoir élire domicile à Epinal toute ma vie si je manquais ce jour avec elle (no joke)(bon peut-être un peu). Bref, je suis très contente de voir que ton week-end s'est très bien passé, et tout cela m'a donné le sourire aux lèvres ! J'espère pouvoir y aller une autre fois ou sinon te croiser dans un futur salon ! ~

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oooh c'est tombé le week end des maamaaans en effet :/ Moi je lui ai envoyé une jolie carte, ça a eu l'air de lui plaire =)
      Tu viendras l'année prochaine hééé =D
      Ouiii ça serait trop chouette de se croiser olala ! =3

      Supprimer
  2. Je te rassures ton article ce lit très bien ;). On sent bien que tu as passé un super bon moment. J'aimerais beaucoup un jour m'y rendre ! Sinon, bonnes lectures avec tes dix nouveaux bouquins (je pense que la présence des auteurs justifie les achats... ^^).

    PS : J'ai eu un moment nostalgique avec le gif de Mushu. Mulan 💙

    PS 2 : J'ai compris le jeu de mot, je peu avoir mon cookie ? 😉😌

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haa tu me rassures, des fois je me demande si ce que j'écris à un sens pour tout autre personne que moi^^
      Ouii viiiens, c'est trop biiien ♥
      Merciii (j'en ai déjà fini un et commencé deux ^^)

      Non mais Mulan ♥ "malheur sur toi, malheur sur ta famille, malheur sur ta vache !"
      Tu as été bien sage, tu le mérites ! =D

      Supprimer
  3. Oooooooh ça devait être vraiment chouette ! :D
    Je suis contente de voir que tu as passé un bon moment et que tu en as profité. J'aimerais bien allée à un salon comme ça un jour...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'ETAIT TROP BIIIIIIEN =D
      Tu es trop choupette ♥
      L'année prochaine tu viendras avec nous, on fera du covoit' =D

      Supprimer
  4. Ton paragraphe sur les auteurs est trop mignons !
    Ah mais on était tellement deg de pas pouvoir assister à la conf de John Lang, il y en avait qu'une seule que je voulais faire avant de voir le programme (en vrai, j'avais dis 'n'importe laquelle avec John Lang' mais le bougre il en a fait qu'une !) et c'était celle là mais il a fallu que ce soit dimanche ! è_é
    Oui, on a des yeux d'aigle (quand on sait qui chercher).
    Ouais au retour c'est un peu comme quand tu reviens de colo, tout paraît un peu triste XD
    Ton article est trop cool en tout cas ! Et je suis très contente que vous ayez apprécié votre weekend !
    Des gros bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Huhu ♥
      Rrrroh c'est trop dommage que vous ayez raté ça, mais je crois qu'ils l'ont enregistré, tu devrais pouvoir la retrouver quelque part sur l'internet !^^
      Non mais vous êtes trop fortes sérieux ! \o/
      C'est çaaa, ça fait tout viide !
      Merciiii ♥
      Plein de bisoooous ♥

      Supprimer
  5. Un jour, j'irais à ce salon, il a l'air tellement ouf ^^ John Lang, Samantha Bailly, Marie Caillet... merci pour cet article et pour les photos, ça devait être intense et inoubliable ! J'ai beaucoup aimé Bertram le Baladin, j'espère qu'il te plaira ! Bonnes lectures :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vouiiii (mais il faut prévoir de l'eaaau, beaucoup d'eaaau^^)
      Merci à toi de l'avoir lu ! ♥
      Ouii, c'est prévu pour être lu très bientôt ! =)
      Merciii ♥

      Supprimer
  6. Tu le racontes tellement bien et avec tellement d'enthousiasme que tu me donnes hyper envie de découvrir cet événement ! J'en ai déjà entendu parler en passant, mais je ne m'y étais jamais intéressée plus que ça, et puis ça doit être trop top de rencontrer ses auteurs favoris, de mettre un visage derrière ces mots lus et appréciés.
    Le cadre a l'air ouf aussi, ahlala *_*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hiii mercii, j'ai vraiment essayé de retranscrire le kiffage du truc, j'avais peur que ça ne soit pas assez à la hauteur de ces deux jours ^^
      Ouiii (enfin des fois ça peut être une déception quand l'image de l'auteur/autrice que tu t'es fait colle pas avec ce qu'ils sont, mais, hé, c'est le jeu ^^)
      Ouii c'était trop choooliii !

      Supprimer
  7. Je veuuuuux trooooooooooop y retourner un jouuuuuuuuuuuur ! J'y suis allée une seule fois, où j'ai pu rencontrer pour la première fois Robin Hobb, A.K.A la reine de mon coeur.
    Je t'envie d'avoir rencontré John Lang, parce que le Donjon de Naheulbeuk c'est la vie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle était là aussi cette année ! Il y avait une queue de ouf à chaque fois qu'elle était à sa table !^^
      Je l'ai vu que de loin, je n'avais pas de livres/bd à me faire dédicacer mais rien que l'entendre raconter des conneries, c'était top ♥

      Supprimer
  8. ohhhh ça doit vraiment être trop bien d'aller là-bas ! **
    Je vois que tu en as bien profité !
    Qui sait, peut-être qu'un jour on s'y rencontrera :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MAIS OUII C’ÉTAIT TROP GÉNIAL ♥
      Ça serait toptoptop ♥

      Supprimer
  9. Ton article est super ! Et il donne tellement envie ! L'année dernière, j'étais bien décidée "l'année prochaine j'irai aux Imaginales !" et finalement depuis, il y a eu un déménagement qui double la distance Maison-Imaginales (ce qui a coûté un peu de sous), un chien (ce qui coûté un peu de sous)... et donc pas d'Imaginales... Mais là, je suis quand même un peu jalouse, j'avoue... Ce salon a l'air tellement génial ! Déjà rien que pour le cadre ! ♥
    Bon, allez, l'année prochaine, j'y vais ! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mercii beaucooooup ♥
      Aah c'est sûr que quand on a des imprévus... on fait pas toujours comme on veut :/
      Ouiiii vient l'année prooochaiiine viiiiient (j'essaie de t'hypnotiser^^)

      Supprimer

Merci pour votre passage et vos petits mots ♥