6 février 2017

"Et toi combien tu lis?" ou la course à la page.

Aujourd'hui je ne vais pas parler de mes lectures en cours, mais d'une petite réflexion personnelle que j'avais envie de partager. J'ai pas spécialement réfléchis à la forme donc je m'excuse si ça part dans tous les sens, je vais tacher de faire au mieux.



J'adore lire. J'ai toujours aimé ça et depuis que je suis gamine je dévore des bouquins.

Mais depuis quelques temps j'ai cette impression désagréable. Je me mets la pression. Je ne lis plus que par plaisir mais aussi pour me dire que j'ai lu le livre. Et ça me dérange parce que je trouve que ça altère mon expérience de lectrice. Alors je sais cette pression je me la mets toute seule, mais parfois quand je lis des commentaires du genre "moi je lis 7 livres par mois au moins, si je lis moins c'est que vraiment ça va pas", ou même les objectifs Goodreads de mes amis sur le site, bah ça me met une forme de pression à la con. Attention, hein, je ne dis pas que les personnes qui lisent peu ou au contraire beaucoup de livres sont je ne sais pas quoi, je parle pour moi et je ne juge personne (autre que moi).

Mais je me soigne.
Déjà que je n'ai besoin de personne pour me la mettre (la pression rrroh bande de coquinous), notamment avec mon challenge Goodreads parce que mine de rien, j'aime bien me mettre des défis, mais que je n'aime pas trop les perdre. Du coup, dès que j'ai finis un bouquin je me précipite pour l'inscrire sur le site et pour vite en choisir un autre pour ne pas perdre le rythme. Et quand je dis que ça altère mon expérience de lectrice j'en suis parfois à compter les pages pour savoir combien il me reste à lire avant de pouvoir cocher "lu" sur le site. Et je trouve ça dommage. Et quand je me suis rendue compte que je commençais à déconner franchement avec ça c'est quand je me suis dis que je n'avais pas assez de bouquins dans ma Pile-à-Lire. Sérieux. Je dois en avoir une vingtaine et je me sentais coupable de ne pas en avoir assez.



A force je crois que mon rapport à la lecture s'est un peu viciée et je trouve ça dommage, parce que j'ai l'impression de ne plus lire réellement pour moi. Alors je vais essayer de changer mon rythme, de me tenir loin de Goodreads et surtout de me réjouir quand je commence un nouveau livre et pas quand j'en termine un.

Je m'excuse du ton un peu différent de cet article mais j'avais envie de partager ça et je serais ravie d'en discuter plus dans les commentaires, que vous soyez dans mon cas ou pas du tout !

Vous et moi dans les commentaires !
Petite note de fin : Je n'ai pas parlé avant du Week End A Mille et de ses "petites sœurs" parce que, bien que le principe soit de lire Mille Pages, je n'ai curieusement que très peu de pression lors de ces week end, parce que ce qui me plait dans ces challenges c'est les jolis partages et le super esprit de toute la communauté.

Ouiii on finit avec de l'amour !

6 commentaires :

  1. Ton article me plait beaucoup car c'est un peu mon cas aussi ! Sur Goodreads, je me suis mis un challenge de lire 50-55 livres en 2017 et c'est très bien comme ça car parfois je n'y arrive pas (et je déteste ne pas y arriver aussi ^^). J'utilise souvent ce site pour voir mon évolution, dès que j'ai lu beaucoup, j'ajoute le nombre de pages et voit qu'il me reste x% à lire... Je ne pense pas que ça me mette la pression mais ce n'est pas "décontracté" non plus :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aah merci je me sens moins seule ! =)
      C'est ça le problème, la lecture est un peu moins "naturelle", bien que le plaisir de lire reste le même !

      Supprimer
  2. Je voulais faire un article du même ordre et du coup j'ai lu le tien avec plaisir. J'évite vraiment la pression quand il s'agit de mes passions sinon tu bloques et tu ne mènes rien de bon, et alors que la lecture est ma meilleure amie je fais en sorte de prendre tout mon temps quand un livre me plait (je suis sur La maison dans laquelle depuis un mois pratiquement et je ne veux absolument pas le terminer).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contente que tu es appréciée ♥
      Tu as bien raison, la meilleure solution c'est de prendre le temps de profiter je pense ! =)
      D'ailleurs tu m'intrigues beaucoup avec la Maison dans laquelle !

      Supprimer
  3. Je comprends totalement, je me mets la pression aussi pour ça et dès que je n'ai pas le temps de trop lire pour les cours ou autre après j'essaye désespérément de rattraper un "retard"... Je trouve ça stupide avec le recul.
    On devrait lire quand on veut, comme on veut, et ne jamais se dire "j'ai trop lu"ou "je n'ai pas assez lu" ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement ! Mais c'est déjà bien d'en être consciente, ça permet de pouvoir essayer de travailler dessus =)

      Supprimer

Merci pour votre passage et vos petits mots ♥