20 octobre 2019

Carnet de Paris.

https://ploufquilit.blogspot.com/2019/10/carnet-de-paris.html

Les 12 et 13 Octobre, j'ai quitté ma belle Lugdunum pour rejoindre la grande Lutèce.

Qu'est ce qu'elle dit la neuneu ? Elle te dit qu'elle a passé le week end dernier à Paris. Et comme manifestement on n'a pas trouvé comment la bâillonner (ou lui mettre des gants de boxe pour qu'elle arrête de taper des conneries sur son clavier), la neuneu va donc vous raconter son week end.
Il y sera mention de copinotes, de pancakes, d'Hervé le poulpe, de ping pong, de Tour Eiffel scintillante, de Scooby-Doo, de finalistes, de fous rire, de métros, de mauvaise foi et surtout surtout de plein de petits bonheur parsemés ici et là comme des secondes volées de mon week end.

Prenez une petite boisson chaude, de quoi grignoter et on est parti !


On est parti ?

Vous, peut être, mais moi mon histoire commence avec un train qui part pas. Aaaah la SNCF, prête à tout pour perpétuer ses clichés.
Vous savez pourquoi mon train partait pas ? Parce qu'il en manquait un bout. Ils avaient manifestement réussi à paumer la moitié du train.
Parce que, retard pour retard autant que ça soit amusant à raconter.
Je vous avoue que sur le coup, ça n'a pas fait rire grand monde (on a curieusement un sens de l'humour assez limité quand on est coincés dans un train), mais une fois sortie de là, il faut quand même avouer que c'est assez cocasse. Voilà.
Comment ça "accélère, t'as tout un week end à raconter boudiou on a pas toute la journée" ? Tsss.

Bref. Une fois arrivée à Paris, j'ai enfin pu retrouver mes chères Kara, Kin et Cha (aka Les pains au chocolat de l'apocalypse (et oui, c'est un très long sobriquet)) qui m'attendaient patiemment à la gare. Sauf que, bon, j'ai trouvé le moyen de sortir au mauvais hall et on s'est cherchées pendant 5, 6 minutes. Le qualitatif que vous cherchez pour me décrire, c'est "neuneu".

Enfin, les retrouvailles faites (ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii), c'est pleines d'énergie que nous nous rendons à l'hôtel (c'est faux on était lessivées, on voulait juste aller se coucher comme les vieilles personnes que nous sommes à présents).
On a quand même eu le temps de s'émerveiller de la bonne humeur des parisiens grâce à la dame qui s'est mise à hurler sur un métro absent (oui ça nous a surprises aussi).

Notre émerveillement surpris.

Juste avant d'arriver à l'hôtel on a aussi pu s'émerveiller sur les jolis rats de la capitale (Cha était ravie) qui étaient venus nous faire un petit coucou. Polis les mecs.
Après à peu près dix huit ans d'attente (environ) au guichet pour récupérer nos clés, on a filé dans nos chambres pour poser nos affaires et on s'est précipitées dans le coin des ascenseurs parce que figurez vous que le coin des ascenseurs possède une très belle vue sur Paris, et notamment sur un petit monument moyennement connu : la tour de Monsieur Eiffel. Et que comme il était presque minuit on voulait être là pour la voir clignoter, tel un petit bonheur parisien. Et un petit bonheur parisien n'arrivant jamais seul, on en a profité pour offrir nos cadeaux à Cha (parce que c'était son anniversaire début Octobre (ouiii tout le monde souhaite JOYEUX ANNIVERSAIRE CHA dans les commentaires !)), assises par terre devant les ascenseurs, avec en fond la tour Eiffel à paillettes. C'était assez chouette.
Et après on est allées se coucher parce qu'on est vieilles (mais je l'ai déjà dit).

MAIS OUI JOYEUX ANNIVERSAIRE CHA.

IL EST SAMEDI, IL EST HUIT HEURE ET DEMIE ET PLOUF S'EVEILLE ! Une demie heure avant le réveil, ravie de ne pas m'être étouffée dans mon sommeil (je sortais d'un sale rhume option quintes de toux dans les moments inopportuns).
On avait prévu de partir à 10h trankil pour aller prendre un petit déjeuner et découvrir le Renard Doré (boutique dont on nous avait pas mal parlé (on c'est moi)), avant de nous rendre à la remise du PLIB (c'était quand même pour ça qu'on était venues à la base) en début d'après midi.

Hop hop hop, aussi vite dit, aussi vite dirigées vers le métro ! Nous sommes des femmes d'action.
Sur le chemin, on s'est arrêtées prendre le petit déjeuner. Nous sommes des femmes de paroles.



Bien qu'on ait été un peu surprises par le nombre de pancakes (deux), c'était quand même très bon !

Une fois le petit déjeuner englouti, on a donc filé au Renard Doré. Et en effet c'est une très jolie boutique !

La devanture avec option reflet d'immeubles parisiens car j'ai pas été foutue de prendre deux secondes pour faire une meilleure photo.

Il y avait plein de décos automnales et de Totoros, c'était très chouette ! Si vous êtes curieux et que vous voulez voir des plus jolies photos que les miennes (et je vous comprends) hop allez faire un tour sur leur Instagram !

Une fois notre petit tour de la librairie terminée, sans craquage car nous sommes si raisonnables (ou désargentées, ça dépend de qui on parle), on est reparties direction... La remise du prix du PLIB ! Franchement faites pas les surpris, je vous l'ai dit 3 paragraphes plus haut ! Faut suivre les copains !

Le lieu de réception du prix était oooouf, on en revenait pas ! Comme je suis assez nulle (faites toujours pas semblant d'être surpris), j'ai pas pris de photo, mais je vous invite à aller baver devant celles-ci, pour vous faire une idée du super cadre dans lequel on était !
Sur place on a retrouvé Coline, Mégane, Céline et Yannick mais aussi Sofya et Very Important Book ! C'était trop trop chouette de retrouver tout le monde olala !
J'ai aussi pu un peu plus faire connaissance avec la pétillante Pauline et enfiiin rencontrer Krystie Wonka qui est beaucoup trop pipooooue !

Plouf était contente !

Il y avait aussi les cinq finalistes (Vincent Tassy, Céline Chevet, Floriane Soulas, Cindy Van Wilder et Aurélie Wellenstein) en plein suspense mais aussi trois autres autrices (arrivées dans les 21 sélectionnés (vous savez pas de quoi je parle ? Hop par ici pour les explications), Estelle Faye, Charlotte Bousquet et Ruberto Sanquer.
Des auteurs et autrices hyper accessibles (bon quand on est timide il faut se mettre un coup de pied au cucul pour aller les voir (je parle de moi là)) et toujours passionnants et passionnés, franchement je me suis sentie un peu privilégiée !

Après avoir pu papoter et découvrir le superbe lieu (il est possible qu'on a fait une partie de ping pong dans la salle au sous sol avec mes deux Auvergnates préférées), les choses sérieuses ont commencé !
D'abord, une nouvelle très cool, le lancement de Critcs Book, une appli prometteuse et idéale pour tous les blogueurs/blooktubeurs mais aussi tous les lecturophiles ! Si vous êtes un peu curieux allez voir la vidéo de présentation par ici ! Et si vous avez envie de devenir bêta testeur (et que vous avez un appareil Apple), foncez envoyer un mail (il est dans la description de la vidéo) !

Et pour le ou la grande gagnante ?

C'est Céline Chevet qui remporte le prix ! Son roman La fille qui tressait les nuages est vraiment incroyable, c'est une petite pépite et je suis très heureuse qu'elle ait gagné !

Regardez la toute pipoue avec son prix (légèrement lourd) !

Une fois l'annonce de la gagnante, chacun et chacune est un peu retournée vaquer à ses occupations (manger des dragibus, dire des bêtises, faire des photos dans la baignoire à boules du dernier étage, papoter, dessiner Sauron....) jusqu'à 19h et la fermeture de la salle.

Avec mes petits pains au chocolat de l'apocalypse on a eu la chance privilégiée (ça s'dit ?) de passer la soirée avec les membres du PLIB et Vincent Tassy.
Pour cause de petons de Céline douloureux (ouais je baaaalaance), on a un peu sauté sur le premier resto du coin, et bah vous savez quoi ? Qui ne saute pas n'est pas lyonnais. Non c'est pas ça. Oui, le resto était très bon et surprenamment peu cher pour la capitale !
Deux bonus pour une soirée déjà méga trop cool ! Je balance un bisou à cette super tablée et j'ai déjà hâte de tous vous retrouver !
Et sinon, pour les curieux j'ai pris des pâtes au pesto. Comment ça "ça n'intéresse personne" ?


Après toutes les émotions de la journée, on est tranquillement rentrées à la maison et sur le chemin, trop de bol (surtout pour notre pauvre Cha), les rats étaient revenus nous souhaiter bonne nuit. Sympa les mecs.

Cette fois on n'est pas allées voir la tour à paillettes, on a filé au dodo.
Sauf que, je sais plus trop pour quelle raison avec Cha on a lancé la télé. Et on s'est retrouvé à bloquer pendant au moins une heure sur la philosophie grecque et ses évolutions dans la société contemporaine. Non j'déconne c'était télé réalité, que sont-ils devenus. Et vous serez donc tous ravis d'apprendre que Jean-Pascal l'Agitateur tient une guinguette.
Bien que toutes ces informations fussent (la meuf elle tente un imparfait du subjonctif dans la plus grande décontraction) extrêmement pertinentes on a fini par en avoir marre et on a éteint.


DIMANCHE C'EST DIMANCHE OLALA C'EST DIMANCHE.

Réveil un peu plus difficile (on remercie pas Jean-Pascal), heureusement qu'il y avait Scooby-Doo à la télé (et ça m'a rappelé ce générique qui est carrément trop cool et trop rock, je m'ambiance dessus depuis ce matin).
Il est possible qu'on ait également un peu bloqué sur les Animaux de la Huit avant de partir (maiiis des petits chiiiiiiens), mais on a fini par décoller, direction le muséum d'histoire naturelle.
Après un petit arrêt par la gare d'Austerlitz pour acheter un petit déj' (la gare est à côté du musée), et un petit arrêt mangeage de petit déj' dans le Jardin des Plantes (qui est le jardin du musée (ou c'est le musée qui est au jardin ? Tant de questions, tant de bêtises)) on a filé découvrir l'exposition Océan.


Et. ELLE ÉTAIT TROP COOL CETTE EXPO HÉ. Si vous avez l'occas', foncez la découvrir !
C'était en même temps ludique et poétique, on a fait exploser des crevettes, admiré des fonds marins à 360°, découvert des bestioles des profondeurs qui avaient pas l'air forcément très rigolotes...

A part Timmy, qui a l'air d'un vrai boute-en-train.

Bref c'était une super expo. Ma partie préférée a été sur la mythologie liée à la mer, j'aime les légendes. Et les poulpes géants ? Possible. Mais de loin.
Après on est allée faire un tour à la boutique ! Kara a craqué pour un super mug trop classe qui se transforme quand on met de la chaleur dessus ('fin de l'eau chaude quoi) et j'ai opté pour le petit poulpe rouge aimanté que j'ai prénommé Hervé. Un prénom qui lui va comme un gant (à 8 doigts pour que toutes ses tentacules rentrent).
Hervé et moi qui m'en remets pas de sa pipouterie.

On est aussi rapidement allées faire un tour du côté de l'expo permanente : la Grande Galerie de l'Évolution. Avec tout plein d'animaux (naturalisés ou "recréés") et surtout un cadre assez dingue puisque le musée est juste sublime.

Pour vous donner une idée du truc.

On a fait quelques selfies avec des nanimaux (ou tenté) et puis comme toutes les bonnes choses ont une fin, c'est là que Kin et Kara nous ont abandonné et nous étions très triste (Cha, Hervé et moi).

On leur a fait des gros poutous qui claquent (ou pas) et des grands coucous tristounets puis on est retournés voir les animaux empaillés pour rester dans le fun.
On a rencontré Kiki la tortue, on a déprimé sur la transformation de la planète à cause de l'homme, on a halluciné sur le prix des consos, on s'est presque perdues mais on a fini par trouver la sortie, et on s'est dirigées vers la Gare de Lyon, parce que c'était mon tour d'avoir un train à prendre.
Et c'est là que j'ai dû dire au revoir à ma petite Cha et on était très tristes de la quitter (Hervé et moi). Petit miracle cela dit, mon train était entier et à l'heure.
Bon la conductrice avait l'air méga vénère mais ça a eu le mérite de faire rire tout le wagon.

Et voilà, le week end était déjà terminé. Et c'est passé si vite.
Je suis pas une grande fan de Paris, mais avec ces petits Hobbits là, je ne peux que l'aimer. Encore plein de chouettes moments qui se transforment en touchant souvenirs et je me dis qu'avoir eu l'idée un jour d'avoir cliqué sur "créer mon blog" était pas l'idée la plus con que j'ai pu avoir.

Du coup j'envoie plein de bisous à toutes les personnes qui ont rendu de près ou de loin mon week end si joli, merciii à tous !


Voilàà pour ce carnet, comme d'hab', je finis toujours ces articles le nœnœil un peu humide, mais j'espère qu'il vous aura plu et que vous avez aimé vivre (ou revivre) ces quelques jours !

Vive la blogo, vive les pains au chocolat, vive les téléphériques et à bientôt !

BISOUS.

22 commentaires :

  1. Tu as vraiment le don d'écrire des articles sur ton quotidien de façon prenante et amusante, j'adore lire tes pavés o/
    La photo de Timmy m'a d'ailleurs provoqué un énorme fou rire !

    Le Renard Doré a effectivement l'air chouette comme lieu, dommage que ce soit à Paris... Au moins mon porte-monnaie est sauf.
    Le Muséum vend du rêve avec ces expositions *o*
    Je te souhaite une bonne semaine ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hiii c'est adoraaable merciii T_T ❤️
      Haha, oui des fois, loin des yeux, loin du porte monnaie x)
      Ouiii et on a pas pu tout faire en plus !
      Merciii à toi aussiii !

      Supprimer
  2. ♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

    (j'ai pas mieux sorry)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moooh (c'est déjà beaucoup ❤️) ❤️❤️❤️❤️

      Supprimer
  3. Dès le début j'ai rigolé avec la Neuneu 😂
    Lutèce et Lugdunum m'ont fait penser à Astérix 😂
    Un peu radin avec les pancakes le mec !

    J'ai vraiment trop envie d'aller au muséum et découvrir l'expo Océan. Elle doit être trop cool !!! :D
    En tout cas, je suis ravie de voir que tu as passé un bon week-end :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pas facile tous les jours huhu xD
      Hahaha peut être que c'est parce que je suis allée voir Astérix mission Cléopatre l'autre jour x)
      Ouii ça nous a toutes surprises x) Heureusement qu'ils étaient super bons et que le reste était copieux !
      Yees elle l'est ! =D
      Hiii ❤️❤️

      Supprimer
  4. Purée, à cause de Lutèce et Lugdunum, j'ai envie de me refaire un marathon Astérix maintenant (enfin surtout relire le tour de Gaule, mon préféré <3) ^^
    En tout cas, tes articles de "racontage de life" sont beaucoup trop intéressant <3 On ne s'en lasse pas de tes péripéties ♥

    Je rêve d'aller au Renard Doré ^^ Faudrait que j'y pense la prochaine fois que j'irais à Paris <3
    On est d'accord que la galerie de l'évolution est juste impressionnante !? Bon, j'avoue que quand j'étais un petit pipou, j'avais peur des animaux naturalisés mais je me soigne ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouiii un petit marathon Astérix ! =D
      Maaais merciii T_T
      Juste pour la beauté du magasin, je te le conseille =D
      Non mais je peux comprendre, ça reste un peu particulier ^^

      Supprimer
  5. Je trouve ça mignon les rats mais pauvre Cha!
    Ton récit me donne de trop hâte d'être au SLPJ :)
    Des bisous!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouii Mimine elle aurait préféré des chats je pense^^
      Huhu, tu me raconteras ? =)
      Des bisooooous !

      Supprimer
    2. Promis je raconterai et même dans un article si je n'oublie pas de faire des photos comme la dernière fois (la blogueuse en carton que je suis)

      Supprimer
  6. Je ne connaissais pas le Renard Doré, MAIS OU ÉTAIS-JE CES DERNIÈRES ANNÉES ?!
    J'espère qu'on pourra se voir la prochaine fois sur Paris ;) !

    RépondreSupprimer
  7. On est toujours partante pour les parties de ping pong héhéhé
    Sauron est ma muse
    Trop bien ton compte rendu, c'est parfait !
    Gros bisouuuuuus <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Huhu ❤
      C'est vrai il est si sexy avec son oeil unique.
      Mooorci mon potit Hobbit ❤
      DES BISOOOOOUS ❤

      Supprimer
  8. L'épisode des rats m'a bien fait rire ! 😂 Et nous avons regardé la même émission sur les stars de la télé-réalité ! Mais je n'ai pas tenu jusqu'au bout, mon lit m'appelait !
    C'est vraie que la Grande galerie de l'évolution est chouette ! J'ai aussi visité le muséum d'histoire naturelle mais il est un peu plus creepy avec les fœtus d'animaux et que sais-je encore dans des bocaux... 😅
    Je suis contente que tu aies passé un week-end aussi chouette ! 😄

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non mais en vrai c'était parce que le coin était hyyyper sale c'était plutôt craingnos :/
      Nous aussi on a pas tenu jusqu'à la fin, on saura jamais ce que Marjolaine voulait faire à Marrakech, le suspense noue tue x)
      Huhu c'est vrai que c'est moins sexy ^^
      Hiiii ❤ Des bisous !

      Supprimer
  9. Excellent ! Moi qui ne suis pas fan de la foule et du Monde, je suis limite jalouse de lire tout ça ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hiii ! Ravie que ça te plaise ! Après on était pas si nombreux que ça, enfin, comparé à des salons de livres par exemple ! =) C'est une bonne entrée en matière dans l'univers ^^

      Supprimer
  10. Enchanté Hervé, t'es aussi mignon que ta maman adoptive, c'est dingue çaaaaaaaa !!! :3
    Toujours aussi drôle de chouette de lire tes (aventures) articles, ce weekenddddd maiiiis de ouf de génial comme les étoiles qui brillent de mille feux (comparaison clichée pas très originale, bouuuh,) ou alors... comme une forêt d'automne, couleurs ocre, or, soleil couchant, mer de verts ou de rouge flamboyant (l'image est belle, nan ? :3) !
    Si un jour qq veut te bâillonner ou te lier les mains, je viendrai lui mettre la raclé de sa vie, nan mais, personne ne touche à Plouf. <3 <3
    Bisoussssss (tout doux magnifique phéniiiix) et viiiive cette chouette communauté qui aime la LECTURE *-* !!!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oooh tu vas nous faire rougir ♥
      Toutes ces belles métaphores olalalala ♥
      Maaaais arrêêêêête d'être si pipooooou T_T ♥♥♥
      Des bisoooooous et ouiii vive la blogo et vive les gens trop chouettes comme toi ♥

      Supprimer

Merci pour votre passage et vos petits mots ♥