22 février 2019

Rouille - Floriane Soulas (#PLIB2019)

https://ploufquilit.blogspot.com/2019/02/rouille-floriane-soulas-plib2019.html

Chère Violante,

Ton histoire faisait partie de celles que j'avais un peu peur de commencer, tu comprends, tout le monde (ou presque) en disait du bien, alors c'est toujours un peu intimidant, j'ai toujours peur d'être déçue moi après, et la déception, c'est un peu nul.
Mais fiooou, on souffle fort par la bouche (si vous vous demandez par quel autre endroit on peut souffler, je vous laisse dans votre doux monde innocent), parce que soulagement, pas de déception ! Je fais donc partie de la team 'je fais stresser ceux qui ne l'ont pas encore lu parce que l'ai aimé' hahahahahaha.
Bon, et si on en parlait un peu plus en détail ? Bah voui ça pourrait être une idée qu'elle est bonne, surtout que c'est un peu le principe de mon blog hein. Enfin, vu comme mon cerveau fait bien ce qui lui chante, vous allez voir d'ici le mois prochain, je vous écrirai des recettes de cuisine (ce qui est une mauvaise idée vu mon manque d'enthousiasme pour la catégorie sus-nommée ("mettez les pâtes dans l'eau bouillante, oubliez pas le sel, égouttez (j'avais noté essorez à la base et ça me paraissait curieux, j'ai dû aller vérifier sur Google pour être sûre (c'est vous dire le niveau)) et bon appétit" (remarquez ça serait peut être plus constructif que ce que je raconte (en tous cas ça comporterait sûrement moins de parenthèse)))).

Quand t'oublies de saler tes pâtes.

De quoi ça cause ?
Dans un Paris à la fin du XIXe plein de vapeurs, de rouages et de boulons, Violante est une prostituée. Elle a perdu la mémoire et pendant qu'elle essaye de se souvenir de qui elle est, elle survit du mieux qu'elle peut en tant que Duchesse aux Jardins Mécaniques. Et puis un jour, une de ses rares amies disparaît. Et Violante se lance à la poursuite de ses bourreaux (pas les siens, ceux de son amie rrrroh), aidée notamment par Léon et Jules.


Ouii Max merci pour ton enthousiasme face à mon résumé !

Du bon steampunk qui fait tousser !
Plouf aime le steampunk, bien que je n'en lise pas assez. J'étais donc tout à fait contente de le retrouver dans ce roman. Le mélange entre l'histoire (avec un grand H) et toutes ces mécaniques, ça me fait kiffer. On sent les engrenages qui rouillent (est ce que c'est un jeu de mot déplorable avec le titre ? C'est bien possible), tout ce charbon noircir les quartiers les plus pauvres et parmi tout ça on voit Violante évoluer.
La lune a été prise d'assaut et on utilise du métal qui vient de là haut pour construire des bâtiments (dont certains sont un peu connus (genre une tour notamment)), mais aussi des automates qui rendent bien service. On jette le métal qui ne sert plus et ça fait des cimetières, des labyrinthes de déchets dans les quartiers pauvres. C'est carrément cool (enfin pas pour la pauvreté et le charbon qui abîme les poumons hein, me faites pas dire c'que j'ai pas dit) et bien dépeint.

Quand tu kiffes l'univers que tu découvres.

Un univers pas tendre avec ses personnages.
Déjà Violante. Coincée dans un bordel sans mémoire, fatiguée, usée et privée de sa meilleure amie, franchement on pourrait la plaindre. Elle pourrait se plaindre. Et c'est ça que j'ai aimé avec ce personnage en fait. Elle ne se plaint pas. Elle avance, elle continue. Elle fait des erreurs, elle regrette peut être mais on ne verse jamais dans le pathos. Et pourtant mimine elle en prend plein la gueule.
De même pour Jules, qui a un passé plutôt pas très marrant, jamais on en a pitié. Ce qui est assez cool parce que le tire-larme toussa ça a tendance à me gonfler.
Et si vous pensez que les personnages en ont assez pris dans la tronche, attendez de voir comment tout ça évolue (spoiler c'est pas jojo). Du coup je vous conseille éventuellement de vous préparer un peu psychologiquement si vous aimez pas trop les trucs cracra parce que c'est pas toujours très propre (à défaut d'adjectifs plus imagés).


Un récit à mille à l'heure.
Pas le temps de s'ennuyer avec Violante ! Et dès qu'elle trouve le temps de dormir trois secondes, hop, changement de point de vue, on suit Léon ou Jules, ou un autre mystérieux personnage !
L'histoire ne s'arrête jamais ce qui provoque cette curieuse maladie 'bon encore un chapitre' qui fait que tu te couches à trois heures du mat' (ou pour mon cas que tu passes ton après midi à lire et te mets presque en retard pour aller au resto (mais je suis la reine de la synchro, j'ai fini pilepoil pour partir !)).
Et le pire c'est que ça va crescendo donc si déjà vous avez du mal à poser votre bouquin au début, je vous conseille de poser direct une RTT si vous bossez le lendemain matin (si vous le lisez le soir je veux dire, mais je suis sûre que vous voyez ce que je veux dire). Parfois on bloque même son souffle quelques secondes parce que tout ça est un peu stressant (cf. fin de paragraphe précédent) (et qu'ils courent tous tellement partout que ça me fout de l'asthme).

Je suis plus team je m'assois et je bouffe que team coureuse, voyez.

Tout ça pour dire ?
Des personnages super cools, un univers mystérieux, une enquête qui donne envie de tourner toutes les pages maintenant, vite vite vite je veux savoir, oui oui j'ai passé un très très bon moment avec ce roman (et cette phrase est sponsorisée par le doublage/triplage de mots)
Oui, on pourrait lui reprocher quelques facilités, Léon est un poil trop gentil pour son métier, le méchant est un peu trop méchant (maintenant je pense direct à Kin et Kara quand je dis ça) mais ça m'a pas dérangée du tout. Ranafout j'ai kiffé. Le seul truc qui m'a posé problème (vous allez voir le truc), c'est que j'ai eu du mal à me visualiser clairement le dôme au dessus de Paris. Voilà. Ah et si quand même un truc, mais c'est pas la faute de l'autrice. Mais ces coquiiiilles boudiou ! Plein de soucis dans la mise en page qui me faisaient sortir du roman quand j'étais à fond c'était vachement frustrant !
En fait vous savez ce que je reproche le plus à ce roman ? J'aurais aimé qu'il se passe à Londres. Parce que Londres ça pète encore plus que Paris. Oui je sais Lecteur Aléatoire, c'est complètement con. Oui je sais aussi que c'est pas un gros reproche, écoute, j'ai aimé j'ai aimé à un moment, lâche moi le slip.
Très clairement il fait parti de mes favoris pour le PLIB ! Et je ne m'y attendais pas ! Enfin, je m'y attendais, mais pas à ce point, donc je suis tellement contente ! Premier gros kiff de Février, carrément (et pas le dernier (olalala teasing !))

Et je file prudemment avec mes chaussures. Tchô


Pour le PLIB : #ISBN9782367406060

22 commentaires :

  1. Ah moi Paris ça m'allait très bien, je kiffe Paris !
    (et sinon je sale pas mes pâtes)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haa et bien tant mieux alors (Plouf pas aimer Paris ^^) !
      (Maiiiis... Tu mets un truc dedans quand même ? Je veux dire, tu les manges comme ça ?)

      Supprimer
    2. Ouais je les mange comme ça, avec éventuellement du gruyère si j'en ai (mais j'en ai jamais)

      Supprimer
  2. J'ai hésité à le prendre à la médiathèque, ce sera pour la (ou une :p) prochaine fois !! (Eugène Onékuine ne m'aurait pardonné un énième abandon) Je te pique cette phrase car elle s'applique bien à mon cas aussi : "(On enlève Plouf évidemment) Léna aime le steampunk, bien que je n'en lise pas assez".
    Sinon, t'es difficile ! Pas à Paris, mais à Londres !! Pourquoi pas changer le prénom des perso aussi ? Je te donne une *fabuleuse, ne me remercie surtout pas* idée : écris du steampunk à Londres !!! Puis si tu ne sais comment appeler tes personnages, je peux déjà te souffler un magnifique prénom : Léna. J'arrête avec mes conseils car ça commence à faire beaucoup, je ne vais pas écrire à ta place aussi, non mais. :')

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haaa vouii, il t'attend bien sagement jusqu'à la prochaine fois ! =)
      Haan tu me diras ce que ça vaut Eugène ?! Ça fait longtemps que j'ai envie de lire l'histoire "originale" de Songe à la Douceur =D
      Haa bé vouiii, faudrait qu'on se fasse une LC sur un livre steampunk, ça serait trop cooool !
      Mouhahaha fais gaffe, me tente pas trop, on sait pas ce dont je suis capable pour un défi idiot xD

      Supprimer
    2. En espérant que personne ne vienne l'embêter (avant moi :3) !!
      Avec plaisir, il te fait coucou depuis mon bureau d'ailleurs :D (Je vais essayer de le lire avant l'été hum) Je suis très intriguée par cette "première version", déjà que Songe à la douceur est merveilleux, alors je n'imagine pas la version de Pouchkine !
      Mais voui voui vouiiiiiiiiiiiiiiiii, on se trouve un titre ? *-*
      Un défi idiot ?? Je suis blessée, mon idée peut révolutionner le genre sérieux, t'es Plouf quoi, pas n'importe qui !!! (Créativité, vient hanter Ploufinette :p)

      Supprimer
  3. (Je ne mets jamais de sel dans mes pâtes et je trouve ça bon quand même. Mais je mets beaucoup de fromage, ou du beurre demi-sel (pas du beurre doux, c'est dégueulasse le beurre-doux, ce n'est même pas du beurre à mes yeux).)
    Rouille est dans ma wish-list depuis sa sortie mais ta chronique me donne envie de le lire tout de suite. Sauf que j'essaie de ne pas alourdir ma PAL. Frustration.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Maiiis tu sales pas ton eau ? ^^
      Haaa bon, ça me rassure, tu ne les manges pas "nature" ^^(team beurre salé ! C'est tellement pas bon le beurre, ça sert à rien.)
      Hiii oooups ! Je comprends, je suis dans la même optique, c'est pas si facile que ça y paraît T_T

      Supprimer
  4. Raah j'aime trop trop trop le steampunk
    La couverture est dingue !
    J'ai hâte de pouvoir le lire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vouiii c'est Aurélien Police à la couverture, comme d'hab' ♥
      J'espère qu'il te plaira ♥

      Supprimer
  5. Franchement entre cette couverture et ta belle chronique qui donne trooooop envie j'ai vraiment envie de me lancer dedans ! Surtout que j'adore le steampunk. Je le prendrai au salon du livre de Paris si c'est possible :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah les couvertures d'Aurélien Police ♥
      Sinon ouiii vazyyyy ! =D
      Bonne lecture et bon salon ♥

      Supprimer
  6. Il me fait envie depuis sa sortie, du coup ton avis me donne encore plus envie de le lire ! Je suis impatiente maintenant :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Owiii alors (et juste un peu pardon pour la tentation^^) =D

      Supprimer
  7. t'as oublié le ketchup et l'emmenthal pour les pâtes.
    AH NAN PAS LONDRES. Déjà qu'on a pas énormément d'histoires qui se passent en France dis ! Et puis Paris c'est tellement coooooooool ! Je suis team Paris à fond moi perso XD
    Bon bah t'as vachement plus aimé que moi. Enfin j'ai pas détesté hein, c'était sympa mais sans plus pour moi XD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Na pas de ketchup, team pesto (mais on est d'accord pour le fromage)
      Huhu, je préfère Lady London, son flegme et son brouillard ♥
      Ouiii j'ai passé un très bon moment, c'était méga cool =D

      Supprimer
  8. Hello !!
    J'ai failli le prendre à Livre Paris mais bon mon banquier m'avait déjà appelé deux trois fois en panique dans la journée donc je ne voulais pas qu'il succombe donc hop dans ma wishlist ;)
    Merci Plouf

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hahaha comme tu es douce de te soucier de ton banquier !
      J'espère qu'il serait plus compréhensif la prochaine fois et que tu pourras craquer sereinement ! =)
      Des bisous !

      Supprimer
  9. Je lis peu de steampunk mais alors ton avis donne clairement envie de s'y mettre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouiii ce petit livre mérite qu'on lui prête attention ! =)

      Supprimer
  10. Je n'aime pas particulièrement la SF pure et dure et, pourtant, j'aime beaucoup le steampunk. Moi, bizarre ? Nooon ^^
    Tu es parvenue à me convaincre de découvrir cette histoire alors que je ne pensais pas du tout le faire au début ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a quand même une différence entre steampunk et SF, c'est vrai que je ne suis pas spécialement fan de SF d'ailleurs (ou que je n'en lis pas assez ^^)
      Oooooh ouiiii \o/ J'espère que tu aimeras alooors ! ♥

      Supprimer

Merci pour votre passage et vos petits mots ♥