Affichage des articles dont le libellé est Chronique. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Chronique. Afficher tous les articles

15 juillet 2019

Le Chant des Épines #1, le Royaume Rêvé - Adrien Tomas

https://ploufquilit.blogspot.com/2019/07/le-chant-des-epines-1-adrien-tomas.html

Olala, mais c'est que vous êtes un paquet par ici... Bon et bien, je vais opter par un général, très global et banal

Cher tous,


7 avril 2019

Le Puits des Mémoires, #1 la Traque - Gabriel Katz

https://ploufquilit.blogspot.com/2019/04/le-puit-des-memoires-1-katz.html

Chers Olen, Nils et Karib,

Déjà je voudrais faire des poutous à Cha grâce à qui j'ai pu découvrir votre histoire. Ensuite, bon comme je fais tout n'importe comment (le sens des priorités vous savez), bah il est possible que j'ai déjà croisé certains personnages de ce roman dans un autre de Katz. Peut être. Mais je vous dirais pas qui. Mais je vous dirais que j'étais contente de le retrouver ! Si j'ai revu quelqu'un bien sûr. Ou pas.
Ça y est, je vous ai tous bien embrouillé ? Bon, les gens qui ont lu La Part des Ombres et ce roman comprendront, et pour les autres, bah j'espère que je vous aurais un peu intrigué à défaut de vous avoir complétement perdu (disons 85% perdus et 10% intrigués et 5% "mais qu'est ce que je fous là moi, je cherchais une recette de poulet basquaise ?!" (spoiler, tu es pas dans le bon endroit de l'internet mec)).

Maintenant que le mot clé "poulet basquaise" est ici, j'imagine trop la tête des gens qui vont
arriver sur le blog alors qu'ils ont un poulet sur le feu.

De quoi ça cause ?
C'est l'histoire de trois zozos qui se réveillent un matin dans des caisses. Pas de bol, ils se souviennent de rien, même pas de leur prénom. Du bol par contre, il y a un accident et ils arrivent à s'extirper de leur caisse. Pas de bol, ils se retrouvent par la suite attaqués par des mecs pas sympas qui apparemment ont eu pour ordre de les récupérer. Du bol parce qu'ils se rendent compte que c'est pas trop des manches quand il s'agit de la baston. Ils arrivent donc à s'échapper (du bol) et vont se rendre compte donc qu'ils sont légèrement recherché par des gars pas commodes, sans aucune idée du pourquoi du comment (pas de bol).

Quand on leur demande comment ils se sont démerdés pour en arriver là.

"On oublie toooout sous le soleil de Mexiiiicoooo"(chanson de l'année 1951, je vous pardonne donc si vous la connaissiez pas)
Nos trois larrons sont donc amnésiques. Et toute leur aventure se base là dessus. Pourquoi est ce qu'ils étaient dans des caisses, comment ils ont pu perdre la mémoire, oucékizaley, kicékileurenveu. Des questions légitimes, il est vrai. Ils vont donc devoir réfléchir, s'allier, pour survivre. Et c'est plutôt cool, déjà parce que ce petit trio fonctionne vachement bien, ils se complètent et en même temps on retrouve chez eux certains points commun. L'amnésie permet aussi de nous mettre complétement à leur place, on en sait pas plus qu'eux, on est aussi ignorants qu'un nouveau né (hahahahaha j'avais écrit nouveau nez. Vous pensez que ça expliquerait pourquoi Voldemort il sait plein de trucs ? bref) et on apprend toute leur histoire en même temps qu'eux. C'est donc une construction d'histoire bien faite, et puis on veut savoiiiir nous aussi, peut être même plus qu'eux, on veut connaître leur passé et savoir ce qu'ils ont bien pu faire pour (jeu de mots flatulent dans 3,2,1) qu'on les lâche dans des caisses. Et laissez moi vous dire que si on a certaines réponses dans ce premier tome, les zones d'ombres restantes donnent juste envie de sauter sur la suite.

Quand t'as le tome 2 dans ta PaL et que tu vas le lire tout bientôt.

Le plaisir de retrouver l'univers de Gabriel Katz.
Le Puits des Mémoires se déroule dans le même monde qu'Aeternia et que La Part des Ombres. Et c'est un univers que j'adooooore. Vraiment c'est trop chouette de retourner là bas (par contre pas sûre que j'irai en vacances, le taux de mortalité a l'air plutôt très élevé), même si je déplore encore une fois l'absence de la carte et la très petiiite minorité de femmes fortes.
Pour le reste, la plume impertinente de Katz, son humour parfois noir me plait toujours autant. Néanmoins, même si j'ai passé un très bon moment avec ce tome 1 (et que j'ai même acheté le tome 2 rapidement), je pense que je l'ai quand même un peu moins apprécié que ses autres romans. Si je ne me trompe pas, Le Puits des Mémoires est sa première trilogie, ça pourrait peut être expliquer le fait que sa 'patte' ne soit pas encore marquée et insolente comme j'en ai l'habitude. C'est vrai qu'on m'avait parfois conseillée de commencer par celui-ci (et comme j'écoute rien et que j'en fait qu'à ma tête j'avais lu Aeternia d'abord) et je comprends tout à fait pourquoi. Donc si vous voulez vous attaquez aux romans fantasy de Katz, sachez qu'ils se déroulent tous dans le même univers et faites pas comme quoi, commencez par celui-ci.

Même Derek-chou confirme !

Tout ça pour dire ?
Ah tiens, j'ai oublié de râler, mais pas de chien moche dans ce premier tome ! Plouf triste (c'est sûr que quand on découvre un univers de fantasy, c'est la priorité, on est bien d'accord). Pour le reste, c'était bien cool. Toute façon c'est toujours bien cool Gabriel Katz. Et puis comme j'ai acheté le tome 2 dans la foulée, je pourrais me le faire dédicacer aux Imaginales (OUI PARCE QUE JE VAIS AUX IMAGINAAAALES HIIIIIII). Je vous le conseille donc, comme je vous conseille tous les romans de Gabriel Katz.
Sinon, pensez à vos 5 fruits et légumes par jour et oubliez pas de vous hydrater, c'est important.

"Oh putain elle nous donne des conseils à la con, vite fuyons !"
Tsss. A bientôt bande de vilains.

5 juillet 2018

Les optimistes meurent en premier - Susin Nielsen

https://ploufquilit.blogspot.com/2018/07/les-optimistes-meurent-en-premier-susin.html

Chère Petula,

J'avais acheté ton histoire il y a quelques mois maintenant, un vendredi précisément où je n'étais pas du tout partie pour faire un tour dans une librairie (c'était un vendredi plutôt surprenant, mais bon, ne commençons pas à nous égarer bon sang, je viens de commencer à écrire cette chronique que ça part déjà dans tous les seeeens). Et donc je suis entrée dans cette chouette petite librairie et j'ai vu ton histoire, j'ai repensé à la jolie chronique du Brocoli (qui me manque très fort sur la blogo !) et j'ai craqué.
J'ai juste mis deux mois avant de m'y mettre, je ne sais pas pourquoi j'ai tant attendu, bref, là c'était le moment. ET C'ETAIT TROP BIEN.

Plouf s'est pris plein d'amour dans la tête.

8 juin 2018

Les Soeurs Carmines #1, Le Complot des Corbeaux - Ariel Holzl

https://ploufquilit.blogspot.com/2018/06/les-soeurs-carmines-1-le-complot-des.html

Chère Merry,

Ton histoire faisait partie de celles que j'avais peur de commencer. Tu sais, tout le monde en disait du bien, alors après on a toujours peur de trop en attendre, et j'avoue que j'ai commencé en serrant les miches, t'imagines, je suis la seule qui a pas aimé, je serais tel le vilain petit canard et on me jettera des croutons de pain (non je n'exagère absolument pas). Et bah. Bon, le serrage de miche a duré 2 pages. Le temps de s'imprégner de la brume de Grisaille. J'ai suivi les corbeaux (à bonne distance faut pas déconner) et j'ai kiffé ma viande.

Le kiffage de viande, allégorie.

19 mai 2018

Chroniques Homérides #1, Le Souffle de Midas - Alison Germain

https://ploufquilit.blogspot.com/2018/05/chroniques-homerides-1-le-souffle-de.html

Lalala. Ouiii ? Comment ça je suis pas du tout à jour dans mes chroniques ? Mooooi ? Franchement je sais pas d'où vous sortez ça.

Chère Louise,

Je sais, je suis trop nulle, j'ai mis un mois à chroniquer ton histoire, très franchement si vous vous demandez ce que j'ai fabriqué, je me le demande moi-même. Enfin. J'avais très envie de découvrir tes aventures, déjà parce que j'aime beaucoup Alison Germain donc j'avais envie de découvrir son univers, et puis en plus cette lecture c'est fait à 8 yeux (ce qui veut dire pour toutes les personnes qui ne sont pas dans mon cerveau (et pourtant, on est nombreux là d'dans), que ce livre a été lu en Lecture Commune avec mes super copinautes, j'ai nommé Cha, Cheïma et Dariane ♥ Déjà merci les filles pour ces moments, c'était trop cool et j'adorerai en refaire avec vous ♥) ! Enfin tout ce gros pavé pour raconter que ce livre me faisait envie et que je l'ai lu dans des conditions particulièrement tops (et j'ai pris des coups de soleil aussi pendant ma lecture (mais je te blâme pas soleil, reviiiiiiiiiiens !)). Bon, on va peut être rentrer dans le vif d'or du sujet ? Je suis désolée, je suis tellement toute rouillée de la chronique que j'en écris que des bêtises.

Déso Penny.