18 novembre 2019

Lames Vives #1, Obédience - Ariel Holzl (#PLIB2020)


Chère Minah, cher Gryff, cher Nazeem, chère Saabr, chère Ellinore !

Bienvenue par là, asseyez vous, prenez un cookie, oui je sais il y a beaucoup de livres, essayez donc de ne rien faire tomber.
Déjà on va remercier en cœur les éditions Mnémos pour l'envoi de ce roman, merciii ! En plus j'ai été gatée du goodie, et Plouf elle aime le goodie.
Je sais pas trop si vous vous souvenez mais j'avais bien aimé la première trilogie de l'auteur (comment ça "je vous ai bassiné avec pendant des mois ?" rrroh c'te mauvaise foi, c'est du joli), donc j'avais quand même plutôt hâte de découvrir cette nouvelle saga !
Alors qu'est ce qu'elle en a pensé la neuneu (moi) ?
Eh biiieeeen...

Ed et Al sont outrés par mon suspense à deux ronds.

De quoi ça cause ?
C'est l'histoire de Lames Vives, d'Empathes, de Magnites, d'esclaves, de guerre, de République. De jeunes gens pas forcément innocents, de personnes qui se battent pour ce qu'ils pensent être juste, de manipulation, de secrets, de complots.
Et voilà, encore un résumé complètement vague signé Plouf. Ne me remerciez pas (au cas où, le résumé officiel est par ).

Quand on me dit "tu pourrais faire des efforts avec tes résumés".


De la fantasy exigeante.
L'histoire débute in medias res, on est balancé dans l'histoire tel Gryff se faisant balancer par un golem (c'est pas du spoil, c'est littéralement la première page). On ne comprend clairement pas tout tout de suite, il faut le temps de faire connaissance avec tous nos personnages déjà, de saisir leurs buts, leurs objectifs, leur environnement. Ça fait beaucoup d'informations, surtout dans un monde de fantasy dont on ne connait rien.
On dirait que je critique, mais, eh bien non ! Parce que j'aime quand tout ne nous est pas donné comme ça, tout cuit dans l'bec (oui je suis vieille, oui j'ai des expressions de vieille, laissez moi). Déjà parce que ça permet une meilleure immersion dans l'histoire et dans l'univers, et aussi parce que ça fait plus naturel. Surtout quand on sent que les choses vont se mettre en place petit à petit.
Donc il faut être patient, je vous assure, vous allez finir par piger. Si moi j'ai pu, je me fais pas de souci pour vous.
Par ailleurs, si vous connaissez ma fixette pour la chose vous n'allez pas être surpris (coucou Aurélie), où est la cartette ? La potite carte ? Ça me manque toujours dans les romans de fantasy (quand il y en a pas (oui forcément quand il y en a, ça me gêne pas (bon sang faites moi taire))). Voilà c'était mon moment chafouinage de premier paragraphe.
Et pour temporiser mon chafouinage avec un truc cool, j'ai été complètement entraînée dans la dernière partie, à tel point que je suis très déçue d'avoir fini le livre. Parce que ça veut dire que je vais devoir attendre mééga looongtemps avant de lire la suiiiiiite. Maiiiiiiiis. Je veux savoir, je veux continuuuuuuer. On voit ma frustration au nombre de voyelles en trop. Et si jamais la suite pouvait sortir la semaine pro, ça serait adorable.

Adorable avec zéro pression surtout.


Pléthore de personnages pour pléthore d'aventures.
Dans Lames Vives, on fait la connaissance de plein de zozos. Les chapitres alternent entre les points de vue de ces petits chatons (où tigre assoiffé de sang, selon de qui on parle). Du coup c'est plutôt cool. Pourquoi donc me demandez vous (vous êtes bien curieux aujourd'hui) ? Pour deux raisons :
Petit un, ça permet d'avoir un récit dynamique et légèrement addictif faut le dire, vu que certains chapitres se terminent un peu en cliffhanger et qu'on a envie de savoir la suite (et du coup, on continue de lire au lieu de manger et on termine le livre en crevant la dalle).
Petit deux, j'aime beaucoup cette manière de découvrir l'univers à travers les yeux des personnages, qui sont différents (les personnages, par les yeux (bien que, ça soit aussi varié du côté de leurs iris)) que ce soit géographiquement, dans leur croyance ou dans leur milieu économique. Ça permet de comprendre leur motivation, et de voir comment leurs actions sont comprises par d'autres personnages.
Et si je voulais rouspéter un peu (parce que j'adore ça), je dirais que j'ai parfois eu un peu de mal à faire la différence entre les personnages, pas dans l'histoire elle-même mais plutôt dans le style, qui ne change pas trop (pour moi hein) selon les personnages. Je pense que ça vient aussi du fait que la narration est à la première personne (forcément ça m'aurait pas fait tilter si c'était à la troisième personne). Mais j'ai confondu personne, j'ai même eu des préférés, donc je vous rassure, je râle surtout car j'aime ça (râler).
Et quid des personnages secondaires (c'est vrai ça, bonne question Lecteur Aléatoire !) ? Et bien ils sont bien construits, intéressants, mystérieux, énigmatiques. Je vais pas en dire plus parce que je veux pas spoiler, je dirais simplement que j'ai beaucoup aimé la place importante de certains personnages secondaires. HUHUHU JE SOULÈVE L'INTRIGAGE.

Deux manières différentes de réagir à l'intrigage.


La République d'Obédience, c'est pas Jo l'rigolo.
Si vous pensiez découvrir un petit monde peuplé de douceur, d'arc-en-ciel et de bisounours, vous vous êtes certainement gouré de livre.
On est dans un roman sombre, parfois violent, parfois cruel, parfois cracra (c'est une manière polie de dire que parfois ça pisse le sang partout). Je préfère prévenir quand même pour les âmes sensibles. Après, comme je l'ai déjà dit plus haut, ça m'a pas empêché de finir le roman complètement affamée (il était presque 15h et je n'arrivais pas à fermer le bouquin, ce qui fait que j'étais parfois distraite par les grooooous de protestations de mon bidou. Et euh, tout ça pour dire que bon, ça m'a pas empêché de me faire des œufs brouillés. Donc ça va).
Attendez vous aussi à un monde pas forcément idéal (d'où le cracra), avec des mystères dès le début. Il faut un peu de temps pour appréhender Obédience, et d'ailleurs, même à la fin elle n'a pas livré tous ses secrets (juste assez pour qu'on ait envie de se jeter sur la suite (je vous renvoie aux dernières lignes du paragraphe d'avant avant)).
Les personnages évoluent dans un monde post guerre, avec forcément des vainqueurs et des vaincus. On apprend également doucement ce qu'il s'est passé, quand, pourquoi, comment, où, avec qui, mais où est donc Ornicar. Et c'est aussi cool parce que ça permet de construire des personnages qui ne sont pas du tout manichéens, qui se battent pour ce qu'ils croient tout simplement, victimes et coupables d'événements qui finalement les dépassent, d'un héritage qu'ils n'ont pas demandé, où qu'ils veulent retrouver.

Quand c'est un peu plus violent que prévu.


Tout ça pour dire ?
Un premier tome prometteur, des personnages entiers et cohérents (je voulais mettre attachants mais il y en a au moins un à qui j'aurais aimé mettre un coup de pied aux fesses), un univers intrigant, une fin qui donne envie de se jeter sur la suite... Forcément je vous conseille ce roman, hé !
Ah puis, juste deux secondes, on peut parler de la mise en page et de la beauté de ce livre ? Il est vraiment aussi joli que chouette à lire, ce qui ne gâche rien.
Et spécial dédicace et câlins à ma petite Cha avec qui j'ai plus ou moins lu ce roman ! Des bisous mon petit poulet.

Et en plus je suis tout à fait ravie car ce petit (le livre, pas Cha) est dans les 20 sélectionnés pour le PLIB 2020 (qu'est ce que c'est qu'le PLIB ? Va vite lire mon article !) !
La barre est haute les amis, la barre est haute.

Je m'échauffe en vue de toutes mes futures lectures pour le PLIB.


Voilààà, c'est tout pour mooooi ! Est ce que ce roman vous fait envie ? Est ce que vous avez des chouettes romans de fantasy à me conseiller (j'en ai jamais assez, faites donc péter ma wishlist, en plus Noël arrive mouhahahahaha) ?
Est ce que vous avez déjà goûté la soupe de fanes de radis (c'est ma soupe préférée de l'hiver) ?
Je vous laisse, c'est l'heure de manger. Oubliez pas de vous couvrir en sortant, il commence à faire très froid.


Des bisous enneigés.


Et pour le PLIB : #ISBN9782354087487

24 commentaires :

  1. Comme d'habitude, je ris très fort en lisant tes articles xD ! (Pardon les voisins !) (En même temps, mes voisins me font chier, alors c'est bien fait pour leurs gueules.) (Bref.) (OH MY GOD, j'ai attrapé la maladie de la parenthèse de Plouf !!!)

    BREF : Je ne pense pas me jeter sur celui tout de suite, car je n'ai lu pour l'instant que le premier tome des Sœurs Carmines (SHAME), et je n'ai même pas encore écrit ma chronique (SHAMESHAME).

    Bisouxx mon p'tit !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hahaha je savais pas que c'était contagieux cette histoire ^^
      Huuu bah alors qu'attends tu ?^^
      Des bisoooous tout doooux ♥

      Supprimer
  2. Et bien c'est que tu me tentes vachement pour lire ce livre - ou du moins lire sa précédente trilogie car je ne l'ai toujours pas fait o/
    Et tes gifs de Fullmetal Alchemist ❤ Il faut absolument que je poursuive le manga et l'anime :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi j'dis dans l'doute faut tout lire ^^
      Ouiiii ouiiii c'est sii biiiien ♥

      Supprimer
  3. Ca a l'air cool ! Je me le note quelque part en tout cas ^^
    "et du coup, on continue de lire au lieu de manger et on termine le livre en crevant la dalle" I relate, Plouf. WE ALL RELATE.

    RépondreSupprimer
  4. Je n'ai pas le droit de le lire tant que je n'ai pas lu entièrement les soeurs Carmine et je viens de finir le 1^^ (selon ma règle totalement pas réaliste où je ne dois pas commencer deux séries du même auteur en même temps).
    Du coup, peut-être que je n’aurais pas l'attente terrible du tome 2 quand j'aurais la joie de le découvrir^^
    Super les gif des frères Elric <3 <3
    Sino, j'adore ta chronique comme toujours :*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haaa non mais c'est carrément pas con comme règle ! Je devrais l'appliquer ça me gagnerai du temps de sagas commencées x)
      Hiii, ouii et ça c'est pas mal, parce que JE VEUX SAVOIR
      Hiii c'est les frangins les plus choupis de l'univers (au moins ^^)
      Haaaaan ♥♥♥ merciiii ♥♥

      Supprimer
  5. J'adore ton article �� Il m'a fait bien rire tout en m'instruisant sur ce livre. Du coup, je vais m'abonner ��

    RépondreSupprimer
  6. Ah bon ? Tu as aimé Les soeurs Carmine ? Nooooooon ? 😂
    Tu vois, ce livre ne me tentait pas spécialement mais ta chronique m'a donné envie de lui donner une chance :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais, je sais pas si j'ai été très claire par rapport à cette trilogie xD
      Haaa et bien tu m'en vois ravie ! =D ♥

      Supprimer
  7. Grosse coïncidence : on a appris le mot "in medias res" il y a pas longtemps en cours de français et qu'est-ce que je vois dans ton article ? C'est fou la vie !
    Sinon t'as vraiment réussi à me tenter hein mais étant aussi fan des sœurs carmines, c'était pas étonnant ! Tu viens de rajouter un truc sur ma WL de Noel :)
    Et puis ces gifs de FMA Brotherhood (avec Edward partout <3), tu croyais vraiment que j'allais résister ?! 😂

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haaa mais c'est que je suis là pour te faire travailler tes cours de français allons xD
      Yaaay ! C'était justement pour t'aider au cas où tu n'es pas d'idée de wishlist de Noël ^^
      Huhu, j'ai pas résisté personnellement x) ♥♥

      Supprimer
  8. Super chronique comme toujours. ^^
    Cette histoire semble très cool mais je pense que je commencerai ma découverte des romans de l'auteur avec les Sœurs Carmines. ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merciiii ♥
      Hii je comprends, c'est également une chouette saga =3

      Supprimer
  9. Oui surtout moins que plus hein pour la LC :D
    En tout cas on a le même avis, comme d'haaaaaaaab ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Disons qu'on a repris les LC de manière peu intense ^^
      Ouiii ♥

      Supprimer
  10. oh mais dis donc, un petit peu de FMA de temps en temps ça fait grave plais'
    Du coup Kara l'a lu et je crois qu'elle a apprécié, du coup c'est à moi d'y lire maintenaaaaaaaaant. J'espère que je serais autant dans la hype que toi mon bichon !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'est ce pas ? Je pense qu'il en faudrait plus d'ailleurs !
      Hâte de savoir ce que tu en as pensé mon petit chou à la crème ♥

      Supprimer
  11. Tu mets des flocons tout chauuuuds (ouais, t'as créé ça, trop d'ingéniosité en toiii *-*) dans la viiie, c'est merveilleux avec tes mots tout drôles, tout mignons, tout intelligents <3 J'ai hâte de découvrir cette nouvelle série de l'auteur (VIVE LES SOEURS CARMINES (ouais y'a un rapport, faut bien chercher, c'est compliqué, mais...)) !! Dommage pour l'absence de carte par contre, un gros plus non négligeable qu'on kiffe, nous >.<
    Merciiii encore et encore pour cet article (et les gifs, j'adooooore *-*) <3 <3 <3
    BiSoUs au tigre assoiffé de sang (ou petit chat qui boit du lait) xD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Muuuuuuh T_T ♥♥
      Merci pour tes petits mots aussi doux qu'un chocolat chaud ♥
      Ouiii petite carte absente... J'espère qu'on la retrouvera dans le tome 2 ^^
      Merciiii à toi pour ce petit mot si chou ♥
      DES BISOOOOOOOOOOUS ♥

      Supprimer
  12. Je suis très tentée, comme pour les Soeurs Carmines, j'espère découvrir Ariel Holzl prochainement !

    RépondreSupprimer

Merci pour votre passage et vos petits mots ♥