4 avril 2019

Miss Charity - Marie-Aude Murail

https://ploufquilit.blogspot.com/2019/04/miss-charity-marie-aude-murail.html
Çaaaa y eeeest ! Oui, ça y est, je tiens ma deuxième lecture surkiff de la vie de 2019. En toute simplicité. Ça faisait des luuuustres que j'avais ce roman dans ma PaL (depuis Montreuil 2017 pour être précise), mais des aventures de déménagements et de cartons ont fait que je ne l'ai re-eu en ma possession qu'il y a un mois environ. Voilà pour les mésaventures inintéressantes de Plouf et de son livre.
Pour ce qui est de ce que j'en ai pensé un peu plus précisément que "ce livre est une merveille, un bijou, tout le monde devrait le lire, LISEZ LE MAINTENANT", c'est en dessous.

Ouiii, soyez tous prêts comme Leslie à lire du dégoulinage d'amour

De quoi ça cause ?
C'est l'histoire de Charity Tiddler. De sa vie. De ses 5 ans à bien plus tard, disons. Et autour de sa vie gravitent sa bonne écossaise Tabitah, Mademoiselle, Gladys, Edmund, Philip, Kenneth, Ann, Lydia, Tante Janet, ses parents... Et gravitent aussi Peter, Madame Petipas, Pétruchio, Darling, Cook et bien d'autres, ses petits animaux de compagnie. Et Charity grandit. Apprend. Dessine. Fait des erreurs. Vit.
Et c'est si bien, bordel.


Marie-Aude Murail, cette petit fée bonheur de mes lectures.
Il y a de ces auteurs/autrices qui, peu importe le roman, vous emporteront, vous envoleront loin de cette fatalité qui colle à votre peau. Il y en a peu. Bottero, évidemment pour toujours, Vargas, dans un style complétement différent et Marie-Aude Murail.
Je me souviens que ma prof de français m'avait prêté Gollem quand j'étais en 6ème et depuis, elle (Marie-Aude Murail, hein, pas ma prof de français de 6ème) m'a accompagnée de près ou de loin, dans mon adolescence et dans mes premiers pas hésitants de jeune adulte. Oh Boy !, une petite claque d'amour dans ma tête, Simple qui m'avait fait chialer comme une grosse nouille en refermant le roman parce que je voulais pas que l'histoire s'arrête, Papa et Maman sont dans un bateau, qui m'avait un peu moins enchantée mais pour sa défense la barre était si haute... Et puis bien sûr Sauveur et Fils, si beau, si doux, qui fait tant de bien à la tête et au cœur.  On est d'accord du coup, ça partait plutôt gagnant. Et dès les premières pages, c'était sûr, c'était évident bon sang comme j'allais l'aimer, ce livre !
Et, une fois n'est pas coutume, devinez qui a terminé le bouquin plein de larmes sur les joues parce que c'était fini et que je voulais paaaaaaas que ce soit finiii et que je voulais encore des pages et des pages de Miss Charity (je m'en suis pas totalement remise d'ailleurs).


Et si je vous présentais Charity ?
Charity, les gentilles personnes qui lisent cette chronique (cœur sur vous), les gentilles personnes qui lisent cette chroniques (toujours cœur sur vous), Charity.
Qui est Miss Charity Tiddler ?
Charity est née 1870. Elle grandit un peu toute seule, elle n'a pas peur de grand chose à part de ne pas pouvoir assouvir sa soif de curiosité. Pour tromper l'ennui, elle adopte des animaux, elle apprend par cœur les pièces de théatre de Shakespeare et le Livres des Nouvelles Merveilles (qui parle de biologie), elle peint et elle fait du vélo. Elle est courageuse, intelligente, bienveillante, persévérante. Mais elle est aussi parfois égoïste, découragée, abattue. Elle est tellement humaine. Elle est tellement vivante qu'on s'attendrait presque à la voir apparaître là. Parce que Marie-Aude Murail, elle est si douée pour ça. Pour rendre ses personnages si fortement humains qu'on se demande s'ils vont pas prendre vie sous l'encre de ses mots.

Ouais c'est ce que ça m'a fait aussi.

Et sinon, je vous ai dit que j'aimais les femmes indépendantes sous l'époque victorienne ou pas ?
Bah du coup voilà, hein, je vous le redis. Les romans qui présentent des femmes fortes et qui se déroulent pendant l'époque victorienne, c'est ma came (comment ça je paraphrase mon propre titre ?! Je paraphrase pas Lecteur Aléatoire, j’étaye mon propos, sale râleur !). Si vous en avez en stock (des romans comme ça, pas des râleurs), je suis méga preneuse d'ailleurs.
J'aime Londres, j'aime cette époque pleine d'avancées, de découvertes qui laissent de la marge à la femme pour petit à petit s'émanciper (et pas s'indépendancer comme je l'avais écrit à la base). J'aime ce Londres encore plein de fumée, plein des possibles et de rêves. C'est ma came je vous dis.
Et ce livre, bah il se déroule pile pendant l'aire victorienne, pile à Londres et c'est une femme pile poil forte et indépendante. BINGO comme dirait la vieille personne (que je suis).
Et comme on parle de l'histoire quand même (celle avec un grand H), on va même croiser des personnes légèrement un peu connues (genre, je sais pas si vous connaissez, ce type là, Oscar Wilde). Ce qui ancre (j'avais écrit "encre" et je trouve que ça pète trop comme lapsus) encore plus le récit et qui lui prodigue des couleurs encore plus brillantes.


Tout ça pour dire ?
Si jamais vous rencontrez Charity, dans un rayon de bibliothèque ou de libraire, repartez avec vraiment. Emmenez la avec vous et laissez la vous emmenez avec elle, je vous assure, vous ne serez pas déçu du voyage.
Et moi je vais le lire, et le relire, et le rerelire et le garder tout près de mon cœur. VOILA.

Sinon, les copinotes Mimine et Marinette en ont bien mieux parlé que moi !

Bisous les petits chous, à bientôt ♥

28 commentaires :

  1. Mais oui mais tellement d'accord avec toi là sur tout ! P'tain comme j'ai chialé à la fin, comme ça a été duuuuur de quitter l'univers. Trop de tendresse, trop d'amour, trop de tout. Ça ne m'avait pas fait ça depuis ma première lecture de Harry Potter 7 où j'avais eu le sentiment d'être abandonnée par des potes que je ne reverrais jamais. Miss Charity, bim dans ta face, ça n'a pas loupé. Tiens là j'en parle, j'ai des frissons et les yeux qui commencent à picoter.
    Et puis quels rires aussi ! Je me souviens d'une certaine déclaration EPIQUE. Je pleurais en même temps que je riais. DINGUE.
    Bref beaucoup d'émotions qui affluent rien qu'en se rappelant d'un bouquin. Est-ce pas le signe que c'est le bijou des bijoux ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais ouiiiii c'était un déchirement de les quitter T_T
      Elle est trop forte Marie-Aude Murail ♥
      Haaan moi je comprenais pas, j'ai relu la scène trois fois en me disant MAIS ENFIIIIIIIIIIIIIN \o/
      C'est el bijou de los bijouos. ♥

      Supprimer
  2. Ce livre est dans ma wish-list, et je crois bien que c'est grâce à la chronique de Marinette. ^^
    Promis, je lirai ce livre un jour ! :)

    RépondreSupprimer
  3. Ayant lu "Oh Boy" de cette autrice, celui-là me donne beaucoup plus envie. Il a l'air davantage touchant surtout quand on voit le résumé et tout çaaaa. En plus femmes indépendantes et époques victoriennes ça allume directement un truc dans ma tête. CLIIING.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vouiii disons que c'est pas la même époque ni les même genres de personnages ^^
      Ouiiiiiiii parce que ça pète trop.

      Supprimer
  4. Oh la la la mais ce livre a l'air trop bien : allez hop ! Dans ma wishlist, et que ça saute !

    RépondreSupprimer
  5. Je t'avoue que sans lire ta chronique je ne m'y serai pas intéressée mais maintenant je suis intriguée ! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Owiii alors, parce que ce livre, c'est du lourd =D

      Supprimer
  6. Il faut que j'en emprunte à ma bibli, je crois qu'ils en ont au moins un ou deux !
    Mais dis donc, moi je trouve que tu en parles très très bien aussi !
    BISOUUUUUUS

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouiiiiiii mais quelle bonne idée ♥
      Haan t'es bien trop pipou toi ♥
      BISOOOUS

      Supprimer
  7. Ah ! J'étais certaine que tu allais aimer ce roman ♥ Et, quel enthousiaste ! Tu me donnes envie de le relire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hahaha ça n'a pas loupé ^^
      En relisant ta chronique ça m'a fait la même chose ^^

      Supprimer
  8. Si j'ai bien compris et que je résume bien, il faut lire ce livre ?
    En tout cas, il semble sympa et j'aime bien l'époque à laquelle se déroule l'histoire :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. VOILA tu as bien résumé^^
      Ouiii il est top top top ♥

      Supprimer
  9. OUIIIII ! Oui oui oui et oui ! Oui, tu as tellement raison, ce bouquin est juste une perle ! J'ai découvert Marie-Aude Murail avec lui (où étais-je toutes ces années ?!) et ça a été un immense coup de coeur. Depuis, j'ai lu Oh boy ! et Simple, et à chaque fois, je ne voulais pas que ça s'arrête. Cette femme est une magicienne des mots et des histoires !
    Prochaine étape : Sauveur & fils !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Owiiiii ton commentaire me fait trop plaisir, c'est exactement ça !
      J'espère que Sauveur & Fils te plaira (mais je me fais pas trop de souci^^)

      Supprimer
  10. Déjà juste Marie-Aude Murail ça me donne envie d'acheter le bouquin, et comme pour celui-là j'attendais juste que tu le lises et que tu me dises ACHÈTE-LE, et que je prends cette chronique comme un message me disant : ACHÈTE-LE, et bien... Je vais l'acheter.
    KEURSURTWA

    RépondreSupprimer
  11. Il est dans ma PAL et j'en suis rudement contente. Bon encore une fois, je ne sais pas quand mais je le lirai (puis psychologiquement déjà posséder le bouquin, c'est un grand pas pour moi).
    Mais j'avoue que tu me donnes encore de me jeter dessus illico presto (t'as dit "bingo" dans ta chronique, je peux carrément dire illico presto si je veux). Parce que moi aussi, j'ai envie de pleurer han !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouiiiiiii vite vite vite, fais le sortir de ta PaL, et je passe mes journées à te dire bingo (c'est la proposition la plus bizarre que j'ai pu faire, et pourtant, j'en ai fait des bizarres) !
      J'espère que tu aimeras autant que moi ♥

      Supprimer
  12. (Ouhlalalalala je suis TELLEMENT en retard sur la lecture de tes billets de blogs)(J'ai l'impression de sortir d'une longue faille spatio-temporelle pendant laquelle le temps a défilé à toute vitesse dans le monde réel. AH AH)
    J'avais tellement aimé Miss Charity quand je l'ai lu il y a quelques années, et puis MAM, oh mon dieu MAM ! Sans doute une des mes auteures préférées du monde entier. J'adore sa sensibilité et sa justesse à raconter le monde des enfants sans jamais tomber dans le gnan-gnan.
    Oh boy! est mon préféré de tous je crois (j'avais vu le film d'ailleurs, très bien)(ah bah tiens, ça me rappelle ton article sur les adaptations de livres, et j'ai oublié de le mentionner celui-là comme très bonne adaptation de livre).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ooh mais ne t'inquiète pas ! C'est déjà trop chou de passer par là et de prendre le temps d'écrire un petit mot ♥
      On est d'accord, je n'aurais pas dit mieux ! =)
      Je ne savais même pas qu'il y avait un film x) Je vais me renseigner du coup ! =D

      Supprimer
  13. J'ai lu "Simple" et "Oh boy" il y a quelques temps maintenant. Je n'avais particulièrement aimé plus que cela ces deux romans.
    Pourtant, j'ai envie de découvrir "Sauveur & Fils" :)
    Par contre, désolé mais Miss Charity me tente pas vraiment :-/ *pas taper*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Huhuhu pas de souci, il en faut pour tous les gouts ^^

      Supprimer

Merci pour votre passage et vos petits mots ♥