16 avril 2017

Rien ne s'oppose à la nuit - Delphine de Vigan


Chère Delphine,

Fiou c'est la pression, c'est la première fois que je m'adresse directement à un auteur (enfin une auteure) dans mon intro. Ça fait bizarre un peu. Alors cette lecture m'a rendu "je ne sais pas trop" ; je ne sais pas trop si j'ai aimé, je ne sais pas trop si j'ai tout compris, je ne sais pas trop si ce que j'ai lu était vraiment autobiographique ou quand même un peu fictionnalisé. Il m'a fallu quelques temps pour assimiler le tout dans ma tête pour remettre mes pendules à l'heure.

Eh bien allons y !


Le pitch : Lucile est la maman de Delphine. Un jour sa fille la retrouve morte dans sa chambre. Afin de lui rendre hommage, de mieux supporter son deuil et même d'avancer elle décide d'écrire sur sa mère, sur sa vie, pas forcément toujours rose. Le récit va alors s'enchaîner, entre les passages centrés sur Lucile et les réflexions personnelles de Delphine quant à l'écriture de son roman.

Oui, il vaut mieux être bien installé pour s'atteler à cette lecture.

Et sinon qu'est ce que j'en pense ? Alors autant le dire, ce n'est pas une lecture facile. Rien ne nous est épargné, ni la mort, ni la folie. J'ai quand même été parfois perdue parce que je n'arrivais pas à délier les éléments de fiction (et même savoir s'il y en avait ou pas) de la pure histoire "vraie".  J'ai eu parfois besoin de faire des pauses, pour remonter à la surface, "prendre l'air" par rapport à l'histoire que je subissais parfois un peu trop fort je pense.

Quand je savais pas trop si c'était fictionnel ou réel.

Les trucs trop cools : La plume de De Vigan est incisive, puissante, directe. Il n'y a pas de détour, on se prend son histoire en pleine face. J'ai aimé sa construction, passant des phases centrées sur Lucile aux moments où elle décrit son cheminement personnel sur l'écriture de son roman.

Ouii c'était bien !

Les trucs qui étaient moins cools : Ce qui m'a le plus dérangé c'est très simple, c'est cet espèce de voyeurisme que j'ai ressenti tout le long de l'histoire. J'avais l'impression de lire quelque chose qui ne m'était pas adressé et je me suis plusieurs fois sentie gênée, un peu prise en faute à lire cette histoire qui ne me concernait pas.

Quoi, c'est bizarre comme réaction ?

La phrase de fin : J'ai lu il y a quelques semaines Les Heures Souterraines de la même auteure et la même impression m'avait frappée en refermant ce livre : cet espèce d'abattement et un pessimisme sourd. En gros, ce n'est peut être pas les livres à lire quand ça ne va trop. Ce sont des livres qui demandent de la réflexion après les avoir lu (en tout cas, j'ai ressenti ce besoin). J'ai D'Après Une Histoire Vraie dans ma PaL, je sais que je vais le lire mais je pense que je vais avoir besoin de temps avant de m'y mettre.
Sinon, si vous aimez les histoires de famille, les ambiances un peu lourdes et les belles plumes, penchez vous sur ce roman !

Bon je vous laisse, j'ai une petite faim !

16 commentaires :

  1. Il faudra vraiment que je lise un des romans de cette auteure un de ces jours :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouiii, ne serait-ce que pour sa plume ! Par contre, il faut être préparé au fait que ce n'est pas très drôle^^

      Supprimer
  2. Je n'ai lu que No et moi de cette auteure, que j'ai beaucoup aimer ! Il faudrait que je tente celui-ci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai lu il y a looongtemps, je me souviens vaguement de l'histoire^^

      Supprimer
  3. Haha quelle intro et les gifs xD Le sujet est touchant, émouvant et puis moi je fais que sourire en te lisant. Sache que je ne connaissais pas du tout ce livre. J'en connaissais d'autres. Emotionnellement parlant, je ne sais pas si je suis prête. Rien que Juste Avant Le Bonheur d'Agnès Ledig m'avait vidé alors celui là x)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haaa ♥♥
      Ca fait des lustres que je veux lire Juste Avant le Bonheur, je l'ai réservé à la bibliothèque il y a plus d'un mois mais le méchant monsieur qui l'a veut pas le rendre è_é

      Supprimer
  4. J'aime beaucoup Delphine de Vigan. J'ai lu Jours sans faim et No et moi, que j'avais beaucoup aimés. Ce livre me tente beaucoup même si la lecture a l'air difficile.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas lu Jours sans Faim mais elle en parle dans ce roman là, ça n'avait pas l'air d'être un livre simple non plus :/

      Supprimer
  5. C'est vrai que ça doit faire un peur bizarre d'avoir ce type de sentiment pendant la lecture. Mais c'est vrai que l'histoire n'a pas l'air simple non plus... Je ne connaissais pas du tout ce roman.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est assez étrange, ça ne rassemble à rien de ce que j'avais déjà lu à vrai dire ^^

      Supprimer
  6. Je ne connaissais pas mais je ne pense pas que c'est un livre pour moi, quand c'est pessimiste ça me déprime pendant une semaine entière ahaha alors je vais passer mon tour mais merci pour la découverte ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah tu as un peu raison en fait, faut avoir envie de "s'infliger" une lecture pareille^^

      Supprimer
  7. Je n'ai pas encore lu de livre de cette auteure mais j'aimerai bien commencer par No et moi ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Disons qu'il faut pas que tu t'attendes à des trucs hyper rigolos, mais sinon c'est une chouette auteure ! =)

      Supprimer
  8. Ce livre m'a donné envie dès sa sortie, mais je ne l'ai pas encore lu. Je pense qu'il sera dans mes prochains achats, à savoir dès que ma PAL descendra un peu (parce que là, 60 livres... j'ai de la lecture).
    La couverture m'a fait pensé à celles d'Agnès Martin-Lugand ! Mais en tout cas ta chronique me donne envie de le lire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haa ça va 60 livres tu as de la maaarge ^^'
      Ouiii mais pareil ! Quand je l'ai pris je pensais que c'était un livre d'elle que j'allais lire (Plouf complétement à la ramasse^^)
      J'espère qu'il te plaira en tous cas ! =)

      Supprimer

Merci pour votre passage et vos petits mots ♥