15 mars 2019

Carnet de Meyzieu.

© Pascal Casolari


Ce week end, à quelques kilomètres de chez moi (14,9 km pour les névrosés de la précision (moi)), s'est tenu le Festival des cultures de l'imaginaire, j'ai nommé (enfin pas moi personnellement, c'est une formulation, et je me demande bien pourquoi je prends le temps de préciser vu que je suis à peu près certaine que tout le monde avait bien capté sans cette parenthèse (on va dire que c'est pour mon Lecteur Aléatoire, qui est un peu mou du bulbe aujourd'hui)) : les Oniriques. Je m'arrête deux secondes pour baver devant la beauté de l'affiche...
Allez hop voilà.
Et c'est merveilleusement bien accompagnée que je m'y suis rendue, parce que j'ai trop du bol que des gens trop tops me supportent/me tolèrent plus d'une heure sans m'assommer (après je ne dis pas que l'envie n'était pas là, mais je remercie tout le monde de ne pas avoir mis ce plan à exécution).
Vous êtes ready pour 3 jours de folie, de retournement de situations incroyables et d'aventures extraordinaires (il se pourrait tout de même que je survende un peu tout ça) ?
Alors bouclez vos ceintures, vazy Marty, on se dirige à Meyzieu, au 8 Mars 2019 !

P.S : c'est un peu long, je vous conseille le breuvage et l'aliment au cas où.
C'est avec ma petite Cha sous le bras (ceci est une blague, aucune Cha n'a été maltraitée au cours de ces trois jours) que j'ai atterri à Meyzieu. Enfin, si tant est qu'un tram atterri.
Armées de notre meilleur plan (Madame GPS), nous nous dirigeâmes vers la médiathèque (et ça sera le seul verbe au passé simple que vous croiserez dans cet article, c'était juste histoire de marquer le coup).
Nous décidons quand même de faire une halte avant d'arriver pour nous sustenter (même pas arrivées qu'on bouffe déjà) et nous nous arrêtons dans une boulangerie où je pique la quiche de Cha sans faire exprès parce que je suis une horrible personne qui comprend rien. Elle se rabat donc sur des pains au chocolat qu'elle prend en quantité au vu d'une offre promotionnelle et qu'elle passera le week end a essayer de nous refiler (non mais j'assume, si j'avais pas pris la quiche aux champignons, ça ne serait pas arrivé).


Après nous être bien rempli le bidon, on file à la médiathèque, vu que bon, c'était quand même là où se déroulait le festival (mais je suis sûre que dans une dimension parallèle, une Plouf écrit en ce moment sur son blog : 'après avoir mangé notre quiche, on est rentrée à la maison, voilà, fin').
On s’assoit sur un banc dehors. Puis on rentre dans la médiathèque, puis on ressort aussi sec après avoir récupéré un marque page. Les filles pas indécises. On finit par faire la queue devant la cahute spéciale sur inscription vu qu'on avait pour projet de s'inscrire à l'escape game organisé par le festival. Et bah, croyez le ou non, mais après 25 minutes de queue, on finit par obtenir nos places pour le créneau de 18h ce jour là. Ouais, même pas en difficulté ni rien.
Après je suis sûre que c'est parce qu'à ce moment là Kin et Kara nous ont rejoint et qu'elles ont contré notre poisse habituelle. Comme d'habitude elles ont surgi telle des petits quokkas bondissants et c'était bien trop cool de les retrouver ♥

Maintenant que j'y pense, on pourrait faire une comparaison entre nous 4 et 4 petits hobbits. Les deux neuneus (Pippin et Merry), c'est Cha et moi, et je laisse le choix à Kin et Kara pour déterminer qui est Frodo et qui est Sam. Voilà pour la digression.

Donc la Compagnie des joyeux hobbits (ou les Quatre pains au chocolat de l'apocalypse (mais c'est plus long à écrire (et vous aurez la réponse à cette question de ouf que je vous entends vous poser "les quatre pains de quoikess ? Mais qu'est c'qu'il y avait dans ces foutus pains ?! (le début de la réponse se trouve à la fin de cet article et la fin de la réponse est : rien du tout, c'est ça le pire, c'est notre état naturel, on a même pas besoin de se forcer (est ce que toutes ces parenthèses sont claires ? Est ce que je n'ai pas perdu tout le monde après l'apocalypse ? (pour les gens qui auraient un humour plus fin que le mien (tout le monde) il y a un jeu de mot) et avec toutes ces parenthèses on ne sait même plus ce que je disais au début de la phrase, pour ceux qui s'inquiétaient que je me sois faite enlever par des extraterrestres (bien peu d'entre vous je l'admets), vous voilà rassurés, c'est bien la cinglée aux parenthèses qui écrit))))) finit par pénétrer pour de vrai dans la médiathèque (toutes ces parenthèses pour un pauvre bout de phrase, tout ça pour ça, franchement je sais pas qui écrit ça mais elle devrait avoir honte).
Au programme de ces quelques heures intenses : achat raisonné (non mais sérieux, je vous assure, POUR DE VRAI !), visite de la médiathèque avec option prise de vertige pour Cha lors de notre grimpée au deuxième étage (ouais c'est pas du vertige à la p'tite semaine, on est sur haut niveau (hahaha) de vertige là), geekage sur des tablettes mises à dispo pour les enfants (me regardez pas comme ça, tout le monde sait quel age on a dans notre tête), participation à une conférence (enfin, 'participation' ça veut dire qu'on était présentes pour écouter quoi) et surtout surtout, le gros moment de cette première journée, notre fierté, notre plus belle réalisation : ON A FAIT DU COLORIAGE.
Vous nous auriez vu, ça faisait un moment qu'on tournait autour d'un coloriage géant et qu'on rouspétait parce que ça avait l'air réservé aux enfants quand soudain une fée (une bénévole) nous a dit qu'on pouvait nous aussi colorier. Comme dirait l'autre "say no more", on a pris les feutres, et brraaaah (clique pour agrandir) :

Nessie a fait la fierté de Cha. Et au loin on aperçoit l’Œil de Sauron. Parce qu'on est
des hobbits joufflus ? Peut être.

Et bien entendu, qui dit Œil de Sauron dit Montagne du Destin. Vous pouvez distinguer 2 hobbits, 1 Gollum, 2 Aigles et 2 montures de Nazgûls (dont une verte). Et aussi un téléphérique. Qui aurait cru que le Mordor était si bien desservi ?

C'est pas trop beau sérieux ?

Après cette merveilleuse réalisation, on est donc allées voir la conférence qui portait sur la création des mondes de fantasy et où il est possible que nous ayons été un peu dissipées (mais absolument discrètes (la faute à une photo non contractuelle et à une mèche (il nous en faut pas beaucoup)).
Et bien que ce fut tout à fait intéressant, on a dû malheureusement écourter pour nous rendre à l'escape game car il était 18h ! Et oui ! Même pas en retard, on n'a pas non plus oublié, franchement, c'est presque même pas drôle. Encore une fois, je pense que la présence de Sam et Frodo a joué. Rendons aux deux hobbits marchant vers le Mordor ce qui est aux deux hobb- bref vous avez compris.
Alors ça n'a pas été une réussite à fond, vu qu'on a trouvé 3 codes sur 4, mais la dame nous a dit qu'on était le groupe qui avait le mieux réussi dans la défaite. Et que c'était trop chelou parce qu'on avait fait le plus dur. Ce qui veut encore une fois dire qu'on a la cerveau pas monté comme les autres.
Et après, c'est le moment un peu lose du jour (il en fallait forcément un, même le swag de Kin et Kara pouvait pas annuler toute notre poisse), on s'est fait recaler comme des crottes par la sécurité lorsqu'on a voulu rerentrer dans la médiathèque (l'escape game se passait dans une installation juste à côté) parce que le monsieur de l'entrée voulait pas qu'on rentre écouter chanter des gosses et le discours du maire (on voulait surtout éventuellement tenter de piquer un bout de paté croute mais là n'est pas la question). On a tenté le marchandage, la manipulation, le supplice, le chantage et MÊME notre plus beau sourire, le monsieur n'a rien voulu savoir (ils sont durs à corrompre à Meyzieu apparemment), alors on est parties manger une pizza.
Bien que la mienne avait un petit bout qui avait disparu (?), c'était bon et c'était chouette de terminer la soirée avec du papotage avec les copines ♥
Après cela, on est rentrées à la maison (et Kara et Kin à l'hôtel) vite se remettre de nos émotions en vue de la journée du lendemain.

Quand tu t'interroges sur les aventures du lendemain.
Debout relativement tôt ce jour-là, pour retrouver l'adorable Nolwenn a mi-parcours de tram, j'ai réussi à paumer mon ticket de transport entre le métro et le tram. Je ne suis pas une personne du matin. C'est ma seule excuse.
On s'est rendues toutes les trois à la Maison des Associations (l'autre place to be du festival) où Nolwenn devait faire une interview de Manon Fargetton pour le PLIB à 10h.
Bon quelques couacs d'organisation ont un peu retardé le truc (genre l'absence de clé pour ouvrir la salle, par exemple, c'est vrai que ça limite), mais ça nous a permis de rencontrer le Rat Bouquine, la binôme d'interview de Nolwenn qui est une personne hyper chouette ! La salle a fini par ouvrir et on les a laissé pour l'interview, nous on est parties retrouver nos deux autres hobbits !
On voulait tenter le photocall SteamPunk mais c'était un peu trop exposé pour nous (jeu de mots photographique hahahahaha) et après avoir un peu tourné au rez de chaussé et nous être perdues dans une faille spatio-temporelle (ça veut dire que je me souviens plus de ce qu'on a fait), on a fini par remonter à la salle des interviews et je sais pas trop comment on s'est débrouillées mais on s'est retrouvées à s'installer et à suivre l'interview d'Estelle Faye (oui bon, ça a l'air clair comme ça, mais je vous jure, sur le moment c'était moins évident).
L'interview était vraiment top, cette autrice est hyper intéressante (et si vous êtes curieux, toutes les interviews ont été filmées et sont/vont être mises en ligne sur la chaîne du PLIB) ! En en plus on a retrouvé Coliiiiine et c'était carrément trop bien parce qu'elle est carrément trop bien ! ♥
Par la suite, on est allées s'acheter de quoi faire un petit gouter de pré-midi et il s'est avéré qu'on a tellement craqué notre slip en gâteaux que ça a fait notre repas de midi (des hobbits je vous dis ).


Mais c'est pas d'notre faute, c'était des gâteaux d'antan, et on voulait tout gouter. Mention spéciale à la crotte de dino, qui nous a enchanté autant par son blaze que par son gout.
Et pendant notre petite pause mangeage c'est Book in Blood qui nous a rejoint et c'était méga trop chouette de la rencontrer parce que cette fille est bien trop pipou. S'en est suivi un petit tour dans la médiathèque et à l'étage pour vérifier la progression de notre coloriage et on a retrouvé Nolwenn et le Rat Bouquine qui étaient parties acheter du miam miam (du vrai repas de midi, pas des gâteaux pour enfants).
Et là, allez savoir comment on s'est débrouillées (encore une fois, ça veut dire que je me souviens plus) mais on est tombées sur un barnum inoccupé dans lequel on s'est donc posées pour manger et discuter pendant un moment (on a perdu Cha et Coline qui était parties s'acheter à manger pendant tellement longtemps qu'on a failli mourir de vieillesse) et on a fait la rencontre d'Amandine, de Sofya et de Very Important Book ! Tout plein de chouettes personnes, je vous raconte pas la super ambiance de la journée ♥

 
Après la pause repas-dans-notre-barnum, on s'est toute rendues à l'interview d'Olivier Gay, parce que, pourquoi pas ? C'était une interview assez sympa mis à part ses petits lapsus 'journée internationale de la femme' (toutes les personnes présentes dans la salle à ce moment là ont lâché dans un petit ruminement 'journée internationale des droits de la femme' (on pouvait pas trop gueuler à cause du filmage de l'interview)).
L'interview finie, on est parties faire la queue pour Christelle Dabos, mais découragées par le monde, avec Cha on a abandonné et on est parties faire les zozos avec nos deux petits hobbits préférés (Kara et Kin pour les deux du fond qui suivent pas).
On a tenté de refiler des flyers du PLIB à des gens au pif, mais on a fini par juste les filer à nos copains (on avait trop peur de parler à des inconnus).
On est allées faire un tour du côté du stand du Chat Noir où Cha et moi avions craqué un peu plus tôt dans la journée pour les deux premiers exemplaires du tome 2 des Chroniques Homérides d'Allison Germain (on avait lu le premier l'année dernière), qui était dispo en avant première aux Oniriques (il ne sort que début Avril 'pour de vrai'), on était bien contentes et on se l'est un peu pété sur Instagram (enfin surtout moi).
Enfin tout ça pour dire qu'à côté du stand du Chat Noir se trouvait celui des Editions Armada et surtout Fanny Liabeuf (aka Naïki) que j'avais déjà rencontrée aux Imaginales l'année dernière et dont j'étais tombée amoureuse du travail. Du coup j'étais trop ravie de la revoir et je lui ai acheté un artbook et une carte que je vais m'empresser d'accrocher à côté de celles que je lui avais pris à Epinal !

Du caméléon et du talent partout ♥

Et voilà pour mes achats du jour, je vous dis, ce festival ça a été le pompon de la raisonnabilité (j'attends pas de vous que vous m'applaudissiez, un petit hochement fier de tête me conviendra) ! Ensuite on a fait une petite pause, dehors parce qu'il commençait un peu à faire étouffant dedans.
Voilà. Écoutez, on peut pas toujours être tout le temps à fond, on a aussi besoin de moments où on dit des conneries le cul sur un banc.

Faut juste remplacer les pintes par de l'ice tea et du coca.

On a dû dire au revoir à Book in Blood (tristesse) et vers 17h30 on est montées dans la salle spéciale PLIB où les 5 finalistes allaient être annoncés.
Trop de suspense, j'avais pourtant essayé de faire cracher le morceau à Coline toute la journée, mais elle est trop rusée pour se faire avoir.
Après tant d'attente voilààà les 5 élus pour les curieux :
- Terre de Brume de Cindy Van Wilder
- Comment le dire à la Nuit de Vincent Tassy
- Rouille de Floriane Soulas
- La Fille qui Tressait les Nuages de Céline Chevet
- Le Dieu Oiseau de Aurélie Wellenstein
Autant vous dire que je suis ravie puisque c'est bien quatre des cinq livres que j'avais choisi qui sont arrivés finalistes ! En plus je les ai tous lu, et il ne m'en reste que deux à chroniquer sur le blog ! Tiptopmoumoute.
Après l'annonce on a dit au revoir aux copines-du-samedi (tristesse bis) et la Compagnie des joyeux hobbits s'est rendue à la Maison des Associations pour participer à la dernière activité de la journée : un quiz sur le thème de la fantasy.
Comme il nous fallait un nom nous avons choisi en toute simplicité "les quatre pains au chocolat de l'apocalypse" (d'où ce nom au début, voilà, vous savez tout à présent (d'ailleurs je signale qu'à ce moment là, il restait toujours 3 pains au chocolat dans le sac de Cha, malgré tous ses efforts pour nous les refiler)). Et bon autant dire qu'heureusement qu'il y avait Kara et Kin parce que Merry et Pippin sont pas les plus doués manifestement (entre notre absence de connaissance et de mémoire, on aurait été mal barrées toutes les deux). On est pas arrivées dans les 4 finalistes mais on s'est bien marrées et c'est bien le plus important. Ensuite Sam et Frodo ont dû rentrer à Hobbitbourg et nous on était très tristes.

Au moins tristes comme ça.

Pour terminer la soirée, j'ai trainé Cha chez mes amis les plus cinglés proches et elle a été adorable et ne s'est même pas enfuie en courant. Après cette éprouvante épreuve on est rentrées à la maison et au lieu de se coucher, on a décidé que c'était le moment de retourner ma bibliothèque pour faire un "first sentence challenge". On s'est bien amusées, maintenant est ce que le challenge prendra forme écrite sur le blog ? Personne ne le sait, surtout pas nous (pour l'instant c'est sous forme d'enregistrement audio, ça reste entre nous et ça nous fait rigoler et c'est déjà beaucoup). Puis comme c'était pas loin de 2h du mat' on est allées se pieuter.
Le troisième jour a été un peu dur pour la Plouf que je suis. Après avoir mangé les pains au chocolat de Cha (ouiiiii finalement ils ont été mangéééé !) on s'est doucement dirigées vers Meyzieu (j'ai même pas perdu mon ticket cette fois, encore une victoire de canard !), bien décidées à obtenir une dédicace de Christelle Dabos.
On s'est d'abord rendues à une conférence plutôt intéressante qui s'appelait "illustrer les cités perdues" et on a bavé pendant une heure devant le talent des gens.

Nous pendant une heure.
 
La conférence finie, on a couru (c'est une métaphore, en vrai on a vaguement marché vite) dans la file pour Christelle Dabos et miracle, après l'échec de Montreuil 2017 et des Imaginales, on a eu notre dédicaaaace ! Ouiiiii !
Elle était absolument adorable (Christelle Dabos, pas la dédicace (bien que la dédicace aussi, maintenant que j'y pense)) et on a essayé de parier sur la couleur du dernier tome (j'hésite personnellement entre violet et rouge) et on a même pas trop dit n'importe quoi, je suis assez fière de nous.
Juste à côté se trouvait Estelle Faye avec qui on s'est arrêtées pour tailler le bout de gras (je sais, je sais, cette expression est interdite depuis 1822). Cette personne est bien trop chouette et passionnante. Dans la foulée on a acheté un livre chacune, qu'on s'est fait dédicacer. Franchement, un achat par jour (ou presque), ça y est, on est rentrées dans la maturité raisonnablesque (ou alors on commence à se prendre des angoisses de PaL/bibliothèques bien trop remplies, au choix (on va dire les deux, histoire que tout le monde soit content)) !
Puis on est tranquillement rentrées avec la satisfaction du devoir accompli.


Le lundi j'ai dit au revoir à Cha et bonjour à un mal de bidou, c'est vous dire la lose de la journée.

Moi.

VOILA. C'était trois jours dans la vie de Cha et de Plouf (et un peu de Kin et Kara aussi) !
Déjà, je m'excuse pour les quantités industrielles de parenthèses utilisées dans cet article, le pire c'est que je peux même pas promettre que je le referai plus, je me connais.
C'était trois jours à paillettes, j'ai essayé de retranscrire mon enthousiasme (un peu trop) débordant tout en essayant de dire des choses qui avaient du sens, c'était un sacré challenge, j'espère que j'ai à peu près réussi !
Il est possible que j'ai oublié des trucs ou que j'ai inversé un peu la temporalité parce que j'ai la mémoire en gruyère et qu'en plus il se passait tout le temps plein de trucs trop chouette, je laisse les gens qui étaient présents me contredire avec ferveur dans les commentaires !

J'imagine les gens normaux passer dans les commentaires.

Et pour faire une petite conclusion bien nian-nian (avoue Lecteur Aléatoire, tu les aimes bien les conclusion nian-nian toi aussi) : des fois l'internet ça fait ressortir le pire des gens et c'est tout nul. Et des fois ça permet des rencontres avec des personnes absolument géniales avec qui tu échanges avec passion, avec qui tu fais des coloriages et tu manges des pizzas, avec qui tu te paumes (ou pas), avec qui tu te dis que c'est judicieux de sortir la moitié des livres de ta bibliothèque à minuit passé, avec qui tu compares tes craquages livresques et qui te font te dire que l'internet c'est aussi méga méga cool.
Alors merci l'internet, merci les filles pour votre bonne humeur ces trois jours et à très vite pour de prochaines aventures ! ♥

Aux Imaginales bebey ♥

34 commentaires :

  1. Super article ! Pas assez de parenthèses à mon goût ;).
    La queue pour Christelle Dabos n'en finissait pas ! J'avoue que j'ai été découragée ^^.
    J'y étais le dimanche, on a du se croiser ! Mais pour moi ce n'était pas tout à fait à 14.9km... plus vers les 3 heures de route (j'ai peur de rien le dimanche), du coup j'en ai aussi profiter pour aller manger des Merveilleux à Lyon ;).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hahaha xD
      Mais ouii, mais c'est finalement allé bien plus vite que ce qu'on pensait \o/
      Olalala 3 heures ! Bravo, ça c'est de la motivation ! Maiis ouiii, on a bien dû se croiiiiser, trop triste de pas avoir pu papoter avec toi T_T
      Huhu dis toi que je n'en ai jamais mangé ^^ Par contre, les brioches à la praline... =D

      Supprimer
  2. Quel road-trip !!!
    je ne suis pas Aléatoire (quel prénom de m*rde (soit dit en passant)... Qui qui ose appeler son enfant comme ça ?!), mais j'aime ton finish nian-nian, tes parenthèse et tes paragraphes à rallonge ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hahaha oui, il a eu une enfance difficile le pauvre ^^
      Oooh ♥ Merci ♥ (tu es consciente que tu m'encourages à continuer en disant ça ^^)
      Des bisous !

      Supprimer
  3. C'était une pizza, pas une quiiiiiche enfin ! (pas la peine de me dire c'toi la quiche, je te vois venir). Si c'était pour l'honorer comme ça, t'aurais mieux fait de prendre les pains au chocolat tiens ! (voilà promis je râle plus après)
    T'as quand même une sacrée mémoire, encore une fois en lisant ton article j'ai l'impression de redécouvrir des trucs (mais bon ça fait plus d'une semaine aussi).

    Je suis plutôt fière de nous niveau raisonnabilité !

    ET JE T'ENVOIE PLEIN DE LOVE DANS LA FAAAAAACE ♥♥♥♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sii c'était une quiiiche. Enfin une quiche pizza (et merde, tu commences à trop bien me connaître). C'toi le pain au chocolat (voilà, quand même, fallait que je le place).
      Ouais, je sais pas d'où c'est venu (pas la peine de dire une certaine partie du corps, je te vois venir).
      Ouii, clapclap nous !

      BISOOOOOUS PETIT POULEY ♥

      Supprimer
  4. J'adore ce genre d'articles : ça me fait bien rire ! De quoi passer un bon moment. J'espère qu'il y en aura un pour les Imaginales. ^^ (Et puis ça me donne envie de participer à un salon littéraire mais je suis coincée pour l'instant. Tristitude 😭)
    Par contre, dès que je verrai ou lirai quelque chose en rapport avec des hobbits, je ne pourrai m'empêcher de penser à toi et à Cha. 😂

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hii ravie qu'il t'aie plu ♥
      Ouiiii ça serait tellement top de se voooir ! Il y a pas de salons pas trop loin de chez toi qui nécessiteraient pas trop ta gambette ?!
      Hahaha, je vais prendre ça comme une bonne chose alors x)
      Des bisooous ♥

      Supprimer
    2. Il y a le Printemps du livre de Montaigu début avril, mais je serai en plein déménagement donc ce n'est même pas la peine d'y penser. 😅 Après je ne sais pas s'il y a d'autres salons littéraires par chez moi, ou du moins dans l'ouest de la France. Et puis durant mon arrêt, je vais avoir des heures de présence à respecter, donc ce ne sera pas très pratique.
      Mais si tout se passe bien, mon arrêt sera terminé en octobre donc peut-être que je pourrais venir à Montreuil cette année. Je croise les doigts en tout cas ! Je n'y suis allée qu'une seule fois et j'ai tellement envie d'y retourner !

      Supprimer
    3. Oooh ouiiiii Montreuiiiiiiil ♥
      Sinon, il y a les Utopiales à Nantes, est ce que c'est plus près pour toi ? =) C'est fin Octobre =D

      Supprimer
    4. Ah mais oui c'est vrai qu'il y a les Utopiales à Nantes ! Je n'y suis jamais allée mais ça pourrait se faire vu que c'est à 1H30 de route de chez moi à peu près. Et puis normalement, je serai délivrée de mon arrêt en Octobre. 😁

      Supprimer
    5. Haaaa bah voilàààà \o/

      Supprimer
  5. Comme je l'avais présumé, j'ai beaucoup trop rit en te lisant. Quelle épopée ! Bientôt l’adaptation des aventures de Plouf au cinéma xD !

    (Au fait, je suis au Salon du Livre de Paris ce week-end : j'ai parlé avec Céline Chevet, et elle était enchantée de nos chroniques ♥♥)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hahaha merciii x)
      Je sais pas si c'est une bonne idée, tout le monde finirai par se tirer agacé parce que je suis trop bête^^
      Haaaan mais c'est trop chouette ça ♥

      Supprimer
  6. Si des extraterrestres t'avaient enlevée, toute la blogosphère se serait rassemblée pour aller te sauver, t'inquiète (aies un peu confiance en nous, merdouille !!!), on ne veut pas que le blog de Plouf devienne un endroit fantôme (trop flippant et triste et nostalgique). Et taratata, ne dis pas que quelqu'un peut te remplacer, tu es UNIQUE petit hobbit :p
    Sinon, quel mégaaaaaa chouetteuuuuuu weekend de nourritures, rencontres, papotages, livres (accessoirement :p), rigolades, coloriages, gâteaux (les boulangeries, c'est la vie), de conférences mais pas trop d'achats (seriez-vous devenues des adultes responsables Cha et toi ? :3 (hum je ne sais pas si cette phrase aura du sens pour toi après réflexion, trop de mots compliqués (adultes / responsables)).
    Christelle Dabos a l'air beaucoup de trop sympa, ce devait être génial de discuter un peu avec elle *-*
    La prochaine fois, je réserve mon week-end, ton article donne trop le smile, merciiii pour ce partage de fifouuuu de Ploufinette <3 !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haaaan mais que de choupitude ♥♥♥ Je vais verser ma petite larme si tu continues T_T
      Hihi oui c'était un week end chargé en tout ^^ (non mais dis donc, je te permets pas de m'insulter avec ton 'adulte' là ! Ewwwww !)
      Vouiii on a enfin réussi et elle était bien trop sympa pour nos bêtises !
      Vouiiii troooop, il faut que tu te joignes à nos idioties ♥♥
      Des bisooous, merci d'avoir pris le temps de lire ce pavé ! ♥

      Supprimer
  7. Ooooohhhh des Oniriques épiques pour toi et Cha' ! Je n'ai pas non plus oublié Cha qui a essayé de me refiler aussi ses pains au chocolat haha ! (méchante que je suis, j'ai refusé...).
    Sinon, j'ai trop adoré de t'avoir rencontré, c'est trop choupi ce que tu as écrit, je fonds comme quiche au soleil ^.^' et tu te rappelles de l'heure à laquelle, je suis partie ♥♥♥
    Des bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hahaha, ne te sens pas coupable, c'est elle qui avait un souci avec ses pains là ^^
      Hiii tout pareil, c'est toujours trop cool de rencontrer des personnes aussi chouettes que toi ♥
      Hiii ♥
      Des bisooous !

      Supprimer
    2. *Se lève précipitamment pour aller fermer ses volets*

      Supprimer
  8. J'ai la vague impression que l'industrie de la parenthèse se porte bien ^^.
    La lectrice Aléatoire que je suis à bien aimé suivre vos aventures à travers cet article. En tout cas, vous avez l'air de bien rigoler ^^.
    Avoir une dédicace de Christelle Dabos c'est trop chouette ! Elle doit tout le temps être prise d'assaut en plus. Vous avez eu de la chance :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais, je crois que je porte 90% de l'industrie à moi toute seule x)
      Hiii merci d'avoir pris le temps de les lire ♥ Oui cette fois on était un peu plus relax, on a plus pu rigoler sur le coup (parce que d'habitude on en rit après^^')
      Vouii c'était le petit miracle du dimanche ! Très clairement c'était l'autrice qui avait la file la plus longue ! Il a fallu s'armer un peu de patience mais c'était vraiment top de pouvoir lui parler un peu ! =)

      Supprimer
  9. Très chouette billet à lire !! :-) comme tu dis, du talent à tous les étages dans ce genre de salon ! J'espère que tu vas mieux à présent...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hii ravie que ça te plaise ! =)
      Vouii, tout le monde est bien trop doué, c'est trop chouette !
      J'ai passé un lundi pas très glorieux, mais dès le mardi ça allait mieux, ça doit être les pains au chocolat de Cha que j'avais pas digéré ^^

      Supprimer
  10. "qui aurait cru que le Mordor était si bien desservi ?" mdrrrr
    "ce qui veut dire qu'on a le cerveau pas comme les autres", ahah trop vrai
    C'est quoi un first sentence challenge ?
    Et oui c'était trop bien et nous aussi on vous aime d'amour <3 et d'ailleurs, souvent les gens parlent des mauvais côtés de la bloggo, des dramas et tout, mais peut être que je suis aveugle ou que je sais m'entourer mais de mon côté, c'est toujours love et bisounours XD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Héhéhé ♥
      En gros, tu lis la première ligne d'un livre, l'autre à les yeux fermés (pour pas voir le livre en question) et elle doit deviner de quel livre il s'agit avec uniquement la première phrase (puis la deuxième et la troisième si jamais ça coince)! Et c'est vraiment pas si simple que ça n'y parait !
      Hiii ♥♥
      Mais ouiii, mais c'est parce que vous êtes des filles au top ça, vous attirez que du positif ♥

      Supprimer
  11. Ayé j'ai tout lu !
    Dodo maintenant LOL
    J'adore les aventures de Plouf et Cha revues à la sauce Tolkien ! C'est trop drôle ;)
    Je vais essayer de ne pas cauchemarder de parenthèse et de pain au chocolat maintenant >_<
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Huhu, c'est vrai que c'était bien long ^^'
      Non mais on a un régime alimentaire de Hobbits, la bière en moins^^
      J'espère que mes histoires ne t'ont pas provoqué de rêves trop bizarres^^

      Supprimer
  12. C'est vrai que j'avais jamais noté mais tu manges autant que des Hobbits so on en croit tes résumés de salons ! 😲
    Et c'est quoi un "first sentence challenge" (voui je me doute que ça a à voir avec le début d'un bouquin mais t'en fais quoi de cette phrase ?)
    En tout cas, à force de lire ton enthousiasme, j'ai presque envie de faire des salons moi aussi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais c'est ça, je fais rien qu'à manger x)
      Huhu, en fait le but c'est de faire deviner un livre à une personne en ne lisant que la première phrase ! C'est pas si facile que ça en a l'air !^^
      Ouuiiii ça serait trop bien de voir ta petite bouiiiille ♥

      Supprimer
  13. Super cool ton résumé de salon ça m'a bien fait rire xD. Je ne t'ai malheureusement pas croisée... Je n'y suis allée que le dimanche et au final je ne suis pas restée très longtemps c'est peut être pour ça xD. Mais j'ai bien profité moi aussi ^^ et en un demi jour j'ai peut être bien craqué plus que toi en 3 jours haha xD.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hii mercii je suis contente alors^^
      Mais ouiii tristesse, on y est pas restées non plus le dimanche, on en avait un peu plein les pattes^^ On a fait la conférence et la queue pour la dédicace de Chrichri et on a filé :/
      Hahahaha, on peut pas toujours être responsable ^^

      Supprimer
  14. Craquage de parenthèses en vue x)
    Encore de très chouettes aventures que vous avez vécue là ! C'est trop bien :D
    Christelle Dabos est trop adorable, je confirme ☺️

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui comme d'habitude x)
      Ouii et puis c'était quand même un peu plus reposant que les autres fois, ce qui est pas dommage^^
      Oooh trop chouette, tu as pu la rencontrer aussi ?! =)

      Supprimer

Merci pour votre passage et vos petits mots ♥